Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

Affaire des malversations foncières de Kamel le Boucher

Le procès en appel renvoyé au 22 septembre

© D. R.

Le procès en appel de Kamel Chikhi dit le Boucher, qui devait s’ouvrir hier à la Cour d’Alger, a été reporté au 22 septembre, en raison de l’absence de l’un des membres de la défense.

L’importateur de viande et promoteur immobilier avait écopé en première instance de dix ans de prison ferme et d’un million de dinars d’amende, à la suite d’une audience qui a eu lieu au mois de juillet au tribunal de Sidi M’hamed.

Cette affaire concerne également douze fonctionnaires des services de l’urbanisme et des conservations foncières, qui ont comparu en même temps que Kamel Chikhi, pour abus de pouvoir et de fonction et acceptation de pots-de-vin et de cadeaux de la part de l’accusé principal, en contrepartie de facilitations administratives et autorisations illégales pour la réalisation de projets immobiliers.

Ces derniers ont écopé d’une peine de prison ferme allant de 4 à 8 ans assortie de confiscation de certains de leurs biens.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER