Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

MALADIES À DÉCLARATION OBLIGATOIRE

Les médecins et laboratoires privés non concernés ?

© D.R

La déclaration des maladies obligatoires n’est plus assurée par les médecins privés et les laboratoires d’analyses médicales. Du moins, c’est le cas pour la wilaya de Sétif. Selon plusieurs responsables de laboratoires et médecins spécialistes et généralistes, les maladies épidémiques ne font plus l’objet de suivi des responsables du secteur. “Cela fait quelques années, les responsables de la direction de la santé et de la population de la wilaya nous envoyaient des imprimés que nous remplissions.

Cependant cela fait plusieurs années ce réflexe a disparu”, dira un médecin généraliste d’El-Eulma. En effet, les données individuelles des patients atteints de maladies épidémiques ne sont pas envoyées aux responsables, et du coup, le suivi et la mise en place de mesures d’hygiène adéquates ne sont plus assurés. Hormis les déclarations des services relevant des structures hospitalières publiques, le privé n’est pas impliqué. Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière est interpellé. 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER