Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

Marche des médecins résidents

Les photos prises par des reporters photographes effacées par la police

Hier, lors de la marche des médecins résidents sur l’APN, les agents de l’ordre, probablement dépassés par la tournure des évènements (une partie des manifestants a réussi à forcer le cordon sécuritaire au niveau de la Grande Poste), ont quelque peu bousculé les journalistes présents sur les lieux. Selon les témoignages de confrères, les reporters photographes ont été sommés, par la police, d’effacer, des cartes mémoires, les images prises lors de la manifestation. Quelques journalistes sont parvenus à préserver les prises en cachant leurs équipements. Il semblerait que des instructions aient été données pour éviter la réédition de l’épisode de janvier dernier, soit lors d’une tentative des médecins résidents de sortir sur la voie publique à partir du CHU Mustapha où ils étaient rassemblés. Ils ont été alors bastonnés par les forces de l’ordre. Les images de médecins aux visages ensanglantés ont bouleversé l’opinion publique.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER