Radar / Actualités

Il organise une conférence le 19 juin

L’Ifri analyse le mouvement populaire algérien

© D. R.

L’Ifri (Institut français des relations internationales) organise, le 19 juin, une conférence sur le mouvement populaire en Algérie sous le titre “L’Algérie au pied du mur”. D’où vient le mouvement du “Hirak”, qui a pris la rue ? Comment se positionnent les islamistes ? S’achemine-t-on vers une reprise en main par les militaires ? Le think-tank français fait le point avec Dalia Ghanem, chercheure associée au programme Turquie/Moyen-Orient et chercheure au Carnegie Middle East Center de Beyrouth, qui a effectué depuis le début de l’année plusieurs séjours en Algérie. L’Ifri relève que “depuis trois mois, des millions de manifestants occupent tous les vendredis les rues des villes algériennes pour réclamer plus de démocratie. Ils ont obtenu le retrait du président Abdelaziz Bouteflika, qui briguait un cinquième mandat, mais un bras de fer s’est engagé avec l’armée qui veut assurer la continuité du régime”. Pour le think-tank, “l’avenir du printemps algérien se joue maintenant dans un rapport de forces”.