Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

Le réalisateur Anouar Hadj SmaÏne ignoré en Algérie et reconnu aux USA

Nul n’est prophète en son pays

Reparti sans distinction du dernier Festival du cinéma arabe d’Oran où il était invité pour présenter son film Battle fields (champs de bataille) en sélection officielle, le réalisateur algérien établi aux USA, Anouar Hadj Smaïne, fait le plein depuis et engrange, les unes après les autres, les consécrations les plus honorifiques au pays de l’Oncle Sam. En effet, il y a trois jours seulement, son film a remporté le prix du meilleur réalisateur au Lanfa Film Awards à Los Angeles. Aussi, il vient juste de recevoir 6 nouvelles nominations au Low To No Budget Film Festival à Las Vegas (Nevada) pour la meilleure actrice, Emily Debinie, le meilleur film, Jonathan Angelier et Anouar H. Smaïne, le meilleur second rôle, Sean Stone, le meilleur acteur, Anouar H. Smaine, la meilleure musique originale, Daniel Berk et enfin le meilleur réalisateur, Anouar H. Smaïne. Auparavant, Battle fields a remporté la plus haute distinction à l’International Filmmaker Festival de New York (29 mai 2018) pour l'excellence à l'écriture du scénario et a également reçu une trentaine de nominations dans différentes catégories.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER