Scroll To Top
FLASH
  • Le président zimbabwéen Robert Mugabe a démissionné (président du Parlement)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

Il présentera son plan d’action au Parlement à la mi-septembre

Ouyahia casse l’approche de Tebboune

Il paraissait quelque peu biscornu que le Parlement examine deux plans d’action du gouvernement, différents, en moins de trois mois. Il s’est avéré que la procédure puise son utilité dans le respect d’une disposition de la Constitution, qui oblige un Premier ministre, nouvellement nommé, de présenter un plan d’action de son gouvernement devant l’Assemblée nationale puis le Conseil de la nation. Une formalité, rien de plus, disent nos sources proches du Premier ministre. “Le fond, les principes et les objectifs du plan d’action d’Ahmed Ouyahia sont les mêmes que ceux contenus dans celui pris en main par Abdelmadjid Tebboune”, nous affirme-t-on. “On reste dans la logique de la limitation des importations, de la rationalisation des dépenses, de la poursuite des programmes sociaux…”, poursuivent nos interlocuteurs.
Il n’en demeure pas moins qu’Ahmed Ouyahia aura une approche complètement différente dans la mise en œuvre de ce plan d’action.
Il n’empruntera pas les méthodes de son prédécesseur, assure-t-on. Il est annoncé un changement dans le cap des priorités aussi. Probablement, le Premier ministre se présentera au Parlement vers le milieu du mois prochain. L’ouverture de la session parlementaire est prévue pour le 3 septembre.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER