Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

De fortes spéculations entourent la révision constitutionnelle

Plus on en parle, moins on en sait vraiment

©D. R.

La révision constitutionnelle continue à alimenter le débat dans les milieux politiques, parlementaires et dans les médias, sans que l’opinion publique soit réellement édifiée sur les délais d’aboutissement du projet du chef de l’État et son contenu. Des informations circulent sur l’adoption du projet de texte par le Parlement au courant de ce mois d’avril. Sans une  gymnastique procédurale forcément entachée d’irrégularités, il est impossible de respecter les étapes réglementaires en une échéance aussi courte. D’autant plus que le processus n’est même pas encore enclenché. L’avant-projet de révision constitutionnelle n’est pas inscrit à l’ordre du jour de la prochaine réunion du gouvernement, prévue demain mercredi. Pour l’heure, on parle de l’existence d’une mouture, non mûrie, dont des copies ont été envoyées, il y a quinze jours, aux présidents de l’APN, du Conseil de la nation et du Sénat à titre individuel. Nul ne sait, non plus, comment sera adopté ce projet une fois finalisé ; voie parlementaire standard ou réunion des deux Chambres du Parlement, avec ou sans référendum. Le flou total entoure ce dossier dont on parle pourtant beaucoup.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER