Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

Éducation Nationale

Tamazight toujours matière facultative

L’enseignement de la langue amazighe est toujours soumis à l’autorisation paternelle, comme s’il s’agit d’une matière “sensible” nécessitant l’aval de la famille de l’élève. Un formulaire spécifique intitulé “Déclaration paternelle concernant la matière langue amazighe” où le paternel a le choix de décider d’autoriser ou ne pas autoriser son enfant à suivre ou non les cours de langue amazighe. Le document doit être dument signé et légalisé au niveau de l’administration.
Si ce procédé pouvait être valable au moment de l’introduction de tamazight dans l’enseignement, il semble plutôt incongru de le maintenir au moment où tamazight est langue nationale et officielle, et au moment où le département de l’Éducation nationale et le HCA ne cessent de chanter la généralisation de son enseignement. 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER