Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

MARCHE DU 27e VENDREDI à Béjaïa

Un député du Front El-Moustakbal chassé par les manifestants

© D.R

Selon la radio en ligne Gouraya de Béjaïa, le député par défaut, Karim Bouraï, issu de la liste du Front El-Moustakbal, a été chassé par les manifestants, lors de la 27e marche du mouvement du 22 Février, organisée vendredi dernier  dans la ville des Hammadites. à noter que ce jeune psychologue clinicien qui avait rejoint le parti du Dr Abdelaziz Belaïd à la faveur des législatives du 4 mai 2017 est déclaré “persona non grata” dans sa ville natale, depuis son entrée à l’hémicycle Zighoud-Youcef  en avril 2019, après la démission courageuse de l’ancien parlementaire, Khaled Tazaghart, élu tête de liste du Front El-Moustakbal dans la wilaya de Béjaïa. Les animateurs locaux du Hirak, qui ont salué le geste honorable et fort politique de ce dernier, ont, par contre, mal apprécié la décision de son successeur, M. Bourai en l’occurrence, qui a accepté de siéger dans une Assemblée décriée par le peuple !



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER