Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 320 nouveaux cas de Covid-19 durant les dernières 24 heures, portant le nombre des cas confirmés à 57026
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Radar / Actualités

FAUTE DE MOYENS POUR RAPATRIER LE CORPS DE son FILS DEPUIS L’ITALIE

Une famille en appelle au président de la République

© D. R.

Parti en voyage organisé en Slovénie avec l’une des agences de voyages en compagnie de sa femme, le jeune Bendissari Sid-Ahmed (29 ans) est décédé le 1er janvier, alors qu’il tentait de rejoindre clandestinement l’Italie à travers les Alpes avec sa femme.

Sauf que son aventure s’estompa et il ne put rejoindre cette destination pour en faire une terre d’asile, puisqu’il fut victime d’une chute mortelle de plusieurs mètres sur la montagne de Corsa.

Cependant, pour le rapatriement de son corps, les autorités administratives italiennes ont exigé une somme de près de 5000 euros. Sa famille, qui est dans l’incapacité d’honorer cette grosse somme pour ramener le corps de Sid-Ahmed qui a laissé un enfant en bas âge chez ses parents, interpelle les pouvoirs publics, en particulier le président de la République, pour l’aider aussi bien sur le plan des procédures administratives que sur celui des moyens financiers.

Le président de la République, rappelons-le, s’est engagé à créer un fonds spécial pour le rapatriement des corps des Algériens. En attendant, le cri de détresse de la famille Bendissari sera-t-il entendu ?


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER