Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Adila Katia

Denia

14e partie

Résumé : Selma n’a pas le choix. Elle se voit contrainte à les accompagner à cette randonnée. Ils partent dès les premières lueurs du jour. Elle ferme la marche et ne se joint pas aux discussions du groupe. Quand elle les entend parler de son fils, elle fait une halte pour pleurer…

- Pourquoi pleures-tu ? l’interroge Zino en posant son sac à dos afin de mieux se reposer, tout en s’appuyant à un rocher.
- J’ai une poussière dans l’œil, ment Selma.
Elle s’écarte du rocher où il se repose et essuie ses larmes. Elle s’efforce à respirer un bon coup. Elle retrouve un peu de son calme. Elle sent les fougères odorantes qui croissent en abondance dans la région.
- Ils vont s’inquiéter, dit-elle en reprenant son sac à dos. J’y vais…
Elle doit passer devant Zino pour reprendre la marche, mais sans un mot il la saisit par le bras. Elle sursaute et voit son regard qui la met mal à l’aise. Il semble vouloir lire en elle. Elle retire son bras.
- Qu’est-ce que tu veux ?
- Pourquoi as-tu quitté Lyès ?
Elle passe devant lui, marche rapidement mais il la rejoint.
- Pourquoi ?
- En quoi ça te concerne ?
- C’est mon ami et j’ai souvent discuté avec lui, de votre mariage. Il a beaucoup souffert de ton départ ! raconte-t-il.
Selma devient nerveuse mais tente de ne rien montrer.
- Peut-être que tu ne t’en rends pas compte, mais Lyès se sent coupable, poursuit-il. Mais franchement, c’est injuste de ta part de l’avoir abandonné sans explication ! Tu aurais dû essayer de discuter avec lui. Des problèmes que tu avais…
- Je sais.
- Quand il avait découvert ton départ, c’était trop tard ! Tu étais loin, introuvable ! Il avait pris conscience qu’il n’avait pas été un bon mari ! Il a cherché après toi pendant des mois et des mois ! Il ne pouvait pas assumer son rôle de père ! Il avait besoin de toi !
C’est une lourde responsabilité que tu lui laissais !
Selma blêmit. Elle soupire puis répond :
- Il avait sa mère et elle a dû lui faire oublier ma petite personne ! Une femme se remplace si facilement ! Sa chère maman m’a rendu la vie impossible ! Je n’étais qu’une adolescente quand on s’est mariés ! Sa mère avait une esclave tombée du ciel !
- Et tu es partie ?
-Oui. Je n’ai pas déçu ma belle-famille ! Ils avaient leur fils et petit-fils à eux ! Il m’a fallu du temps pour réapprendre à vivre ! Ça n’a pas été facile !
- Tu crois que pour lui ça l’a été ? Lyès est parti avec son fils et il a galéré ! lui apprend Zino. Il s’est brouillé avec sa famille depuis ! Il leur faisait confiance… comme à toi, d’ailleurs ! Vous l’avez déçu ! Quand il n’est pas bien, il s’accable de reproches !
- Il les a vraiment quittés ? Qui s’occupe de Samir ?
- Il a pris une vieille veuve, sans famille, sous son toit ! Quand il est absent, c’est elle qui s’en occupe ! lui apprend-il. Lyès s’occupe du petit depuis !
- Je n’y crois pas ! s’écrie Selma. Il se faisait tout petit devant sa famille ! Je croyais qu’ils auraient vite fait de lui trouver une femme !
- S’il est parti avec le petit, c’était avec l’espoir de te trouver, dit Zino. Je ne crois pas qu’il ait pensé à se marier depuis toi. Il t’aimait… Il ne se serait jamais pardonné si tu avais mal tourné ! Il t’imaginait tomber plus bas que tu ne le méritais ! À chaque fois qu’on parlait de toi, il imaginait toutes sortes de scénarios affolants !


(À suivre)
A. K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER