Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Adila Katia

Denia

15e partie

Résumé : Zino la met mal à l’aise. Mais en discutant avec lui, elle apprend des nouvelles qui la bouleversent. Lyès a quitté sa famille. Elle croyait que sa famille le dominait et elle se trompait. Il avait cherché après elle. Il n’avait pas cessé de culpabiliser…

Selma constate que le hasard l’avait mené à elle. Elle fait un signe de la main à Mourad et Aziza lorsqu’ils se tournent pour voir où elle en était.
- Hier soir, j’ai senti qu’il souffrait, qu’il était perdu ! Sans ces retrouvailles, il aurait pu passer de bonnes vacances ! J’ai tout gâché !
Mais Zino n’est pas du même avis.
- Au contraire, il va pouvoir se libérer de sa culpabilité ! insiste-t-il. Il va s’apercevoir qu’il s’est trompé et que tu n’as pas fini dans la prostitution ! Visiblement tu as réussi et cela fait plaisir à savoir !
Aziza, Mourad et Lyès font une pause sous un arbre, leur donnant le temps nécessaire pour les rejoindre. Ils sortent des gâteaux et des jus. Selma prend du café. Elle évite de regarder Lyès. Ils ne tardent pas à reprendre leur randonnée vers le haut de la montagne dont les flancs sont rocheux. Selma ferme la marche, comme au début. Sauf que cette fois, Lyès marche devant elle et parfois à sa hauteur quand la piste le permet. Le cœur serré par l’émotion après avoir appris tout ce qu’il a enduré après son abandon, elle ne sait comment refuser son invitation à faire une autre pause.
- J’ai quelque chose à te dire ! lui dit-il.
- Moi aussi, répond-elle sans oser affronter son regard.
Elle sait qu’il est temps pour elle de dire la vérité à Lyès, ces choses qu’elle ne lui avait jamais racontées. Elle se refuse d’être la cause de ses souffrances. Quand il aura terminé de parler, elle lui dira tout. La conversation qu’elle a eue avec Zino ne l’avait pas laissée indifférente. Zino ne peut pas avoir exagéré. Seulement, elle était jeune et aveuglée par la douleur, sinon elle aurait prévu que Lyès aurait un sursaut salvateur à son départ. Son mariage avait détruit une partie d’elle-même. À ses yeux, il n’avait pas à se charger de toutes les fautes de sa famille. Il était aussi à plaindre qu’elle.
Elle ne regrette pas de l’avoir connu, de lui avoir donné un fils ni le temps passé avec lui, même s’il avait été rare. Tout comme lui, elle ne devrait pas avoir des remords. Les seules responsables de l’échec de leur mariage sont leurs mères.
“Elles n’iront pas au paradis !” pense-t-elle, même si elle ne regrette pas d’être partie. Les épreuves vécues l’ont aguerrie, tout en forgeant son caractère. Plongée dans la rude réalité de la misère et du travail, elle avait découvert le vrai sens de l’amitié et de l’entraide. Ammi Ali et sa famille avaient le cœur sur la main, et à chaque fois que quelqu’un était en situation désespérée, ils ouvraient la porte de leur foyer. Selma avait connu d’autres jeunes filles qui avaient fugué, et ammi Ali s’était chargé de les aider à retourner auprès de leurs familles avec lesquelles il était entré en contact avant et avec lesquelles il avait également discuté, tentant de régler leurs différends avant leur retour. Il se voulait juste insistant sur le fait qu’aucune mère ne devrait être privée de son enfant. La seule avec laquelle cela avait échoué, c’est elle. Selma jurait qu’elle reprendrait son sac et partirait s’il entreprenait quoi que ce soit. Elle n’était pas prête, alors…
Tout en s’installant sous l’arbre, elle se surprend à chercher les mots qui allaient pouvoir rassurer Lyès et à le libérer des remords qui l’empêchaient de vivre depuis son départ. Elle allait bien.
Elle s’en était bien sorti. Elle reconnaît qu’elle aurait pu mal tourner. Maintenant, elle est adulte et responsable.
Elle n’est plus fragile et naïve. Un sentiment un peu trouble s’est réveillé en elle, à l’idée qu’aucune femme n’a pu approcher Lyès.
Ce dernier toussote, s’éclaircit la voix.
- Il faut que je te prévienne. Ne va pas croire que c’est de la jalousie, mais Zino est marié. J’ai vu qu’il s’intéressait à toi alors qu’on est encore mariés !


(À suivre)
A. K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER