Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Adila Katia

Denia

27e partie

Résumé : Selma souffre du voyage. Jamais elle n’aurait cru retourner auprès de sa belle-famille. Mais pour son fils et Lyès, elle est prête à tout. Une fois arrivés à l’hôpital, l’accueil est mitigé. Son beau-frère lui dit de repartir…

-On va le voir en premier !, décide Kader. On a toujours été là, pour eux ! Ce n’est pas quand ils sont à l’article de la mort qu’on est accouru !
Lyès hausse les sourcils.
-Papa vient de revenir à lui  et tu veux faire une scène ici pour qu’il nous entende nous disputer ! Va, entre, mais ne tarde pas ! On a autant le droit de le voir que toi !
Kader passe devant, suivi de leurs sœurs. Lyès et Selma attendent dans le couloir.
-Ne prête pas attention à ce qu’ils disent, lui dit-il.
Selma secoue la tête et soupire.
-Je suis venue pour te faire plaisir et pour vite revoir Samir mais je ne supporterais pas qu’ils me manquent de respect, le prévient-elle.
-T’inquiète pas ! Ils n’oseront pas !
L’infirmier présent dans la salle de réanimation  demande à la famille de ne pas fatiguer le vieil homme. À contrecœur, ils sortent. Lyès et Selma peuvent enfin le voir. Le vieux père a le visage qui s’éclaire lorsque Lyès s’approche de lui et l’embrasse sur le front. Il porte un bandage à la tête. Lyès prend sa main et la garde.
-El hamdoullah, tu reviens à nous ! Comment te sens-tu ? As-tu mal ?
-J’ai l’impression de flotter. Je ne sens rien…Tu es là, je suis si heureux !
-Moi aussi papa… Selma est avec moi, lui apprend le jeune homme. Approche…
Le vieil homme fronce les sourcils et quand elle  s’approche, ses yeux s’écarquillent, comme s’il n’en revenait pas. Après lui avoir dit bonjour, elle recule un peu. Il ne dit rien et regarde ailleurs. Il porte la main, à la tête. Il peine à respirer. L’infirmier leur demande de sortir.
-Il doit se reposer…
-Qu’a dit le médecin ? Est-ce que son état est critique ?
-Oui, mais on sera fixé dans les heures et jours à venir ! En plus du coup qu’il a pris à la tête, il a cette fracture au col du fémur. Avec son diabète et son âge avancé, ils ne peuvent pas intervenir sur lui ! L’opération sera risquée…
-Mais…
-Il lui faudra du temps ! À cet âge, c’est délicat !
Lyès ne le sait que trop. Quand ils sortent de la salle de réanimation, son frère et ses sœurs ne sont plus là. Peut-être qu’ils sont sortis prendre l’air ? Car il ne peut pas les imaginer rentrer à la maison. Il va se renseigner auprès d’une infirmière.
-Est-ce que ma mère est sortie du bloc opératoire ? Cela s’est bien passé ?, demande-t-il pour être rassuré. Quand pourrais-je la voir ?
-Elle n’est plus au bloc. Je suis désolée de vous l’apprendre. Elle n’a pas supporté l’intervention. Elle a fait un arrêt cardiaque…
-Non ! Ce n’est pas possible !
-Hélas, votre famille est près d’elle, dans la salle de réanimation des femmes. Allez-y, ils ne vont pas tarder à l’emmener à la morgue !, lui dit l’infirmière. Courage…
Lyès se met à pleurer. Selma lui prend la main et la serre. Si elle est venue, c’est pour le soutenir. Plus que jamais, il a besoin d’elle…


(À suivre)
A. K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER