Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Yasmina Hanane

Le poissonnier

42e partie

©Dessin/Mokrane Rahim

Résumé : Farida accepte, sans trop réfléchir, l’invitation de Mehdi. Ce dernier lui donnera rendez-vous en fin de journée. Elle se prépare et se rend au parking à l’heure fixée pour monter dans la camionnette du poissonnier.

Mais les dés étaient jetés. Elle décide de s’habiller sobrement d’un pantalon en toile et d’un pull en lainage sur lequel elle endossera une veste en cachemire.
Un coup de peigne à ses cheveux et un trait de rouge sur ses lèvres, elle était prête à suivre Mehdi. Ce dernier l’attendait au parking au volant de sa camionnette.
Elle ouvre la porte et s’y engouffre :
-Bonsoir Mehdi, je pensais qu’on allait prendre mon véhicule.
-Pourquoi donc ? Cette camionnette n’est pas à ton goût ?
-Heu... je... je pensais que tu l’utilisais pour livrer ta marchandise.
-Eh bien, nous l’utiliserons ce soir pour aller dîner.
Il sourit, et elle hausse les épaules :
-Vas-y, je ne vais plus faire de
chichis.
Il démarre, et ils se retrouvèrent sur l’autoroute :
-Tu as une préférence pour  les restaurants du centre-ville ?
-Pas vraiment... Je préfère un endroit discret.
-Parfait. Nous irons au Restaurant du lac, tu connais ?
Elle secoue sa tête :
-Non…
-C’est un restaurant assez confortable et très discret. Il se trouve à la lisière de la banlieue ouest.
-Je vais donc le découvrir. Il se situe au bord d’un lac ?
-Mais non, ce n’est pas le cas. Son nom est tout à fait fortuit.
-Ah !
-Je connaissais l’ancien patron, que je fournissais en fruits de mer. Il voulait donner à son restaurant, un nom assez facile à
retenir.
-Je vois... et “le Restaurant du lac” est facile à retenir.
-Oui... Tu ne trouves pas ?
Elle hausse encore les épaules :
-C’est un nom comme un autre.
Ils étaient arrivés. Mehdi bifurque et gare dans l’espace réservé aux clients, puis se retourne vers elle :
-Farida, tu ne vas pas me croire, mais ce restaurant propose des spécialités culinaires de tout le
territoire.
-C’est original.
-Oui. La bouffe est succulente.
-J’ai hâte de découvrir les menus.
Ils pénètrent dans l’enceinte du restaurant et un maître d’hôtel s’approche d’eux pour leur désigner une table. Ils s’installèrent et détaillèrent le menu, avant d’opter chacun pour un plat de son choix. Une fois leur commande passée, ils se regardèrent un moment, puis Mehdi ébauche un sourire :
-Enfin, tu es là Farida. Je n’aurais jamais cru que tu allais répondre favorablement à mon invitation.
-Moi non plus, figure-toi.
Il rit :
-Oui. Cela va de soi. Tu es fiancée.
-Exact, et je suis en train de faire une vilaine chose en acceptant ce dîner en tête à tête avec toi.
-Eh bien si cela peut te rassurer, moi aussi.
-Hein ?
-Oui. Moi aussi, je fais une vilaine chose en dînant avec une jeune femme fiancée, alors que je suis moi-même marié.
-Quoi ?
Elle écarquille les yeux de
surprise :
-Tu es marié, Mehdi !

(À  SUIVRE) Y. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER