Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Yasmina Hanane

Le mendiant de l’amour

46e partie

©Dessin/ALi Kebir

Résumé : Youcef retrouve le vieux quartier et l’ancienne maison des parents de Linda. Comme il se faisait tard, il passe la nuit dans son véhicule. Au petit matin, il sonne à sa porte. Lui offrira-t-elle son cœur cette fois-ci ?
Le premier moment de stupéfaction passé, Linda jette un coup d’œil autour d’elle et remarque le véhicule.
- Ne me dis pas que tu as passé la nuit sous ma fenêtre.
Il sourit encore.
- Pourras-tu me pardonner un jour mon ingratitude, Linda ? Pour cela, je suis prêt à passer même une nuit en enfer.
Elle détourne un peu les yeux avant de lancer :
- J’ai appris par les journaux que tu as réussi à redémarrer. Je suis heureuse pour toi.
Il lui prend la main.
- Je ne suis pas heureux, moi. Pas sans toi, Linda. Je suis passé chez toi. Je veux dire à la villa.
Elle l’interrompt.
- J’ai pu enfin prendre mon destin en main et mettre mon mari au pied du mur. Salah a fini par m’accorder le divorce, mais ne m’a pas laissé un sou.
Elle hausse les épaules.
- Je ne possède plus rien, mais je me sens plus libre et je mène une vie plus sereine.
Elle remarque enfin la vieille dame qui avait cessé de nettoyer devant sa porte et les regardait drôlement.
-Youcef. J’aimerais bien te proposer d’entrer et de prendre un café, mais ici les gens sont très conservateurs et très curieux.
Le jeune homme hoche la tête.
-Je comprends parfaitement. Pourrons-nous nous rencontrer quelque part ?
Elle hésite, puis acquiesce.
-D’accord. Mais où ?
Il sourit.
-Sur le banc en marbre où tu m’avais vu pour la première fois.
Elle fronce les sourcils, puis se met à rire.
-Je ne m’attendais pas à cette proposition, mais elle ne me déplaît pas.
-Alors, dépêche-toi de m’y rejoindre.
Il remonte dans son véhicule et démarre en lui faisant un signe de sa main. Linda ne se fera pas prier pour s’habiller rapidement et quitter la vieille maison pour se rendre en ville.
Elle retrouve le quartier où elle avait vécu avec son mari, et qui lui rappelle de mauvais souvenirs. Mais en remarquant le jeune homme assis sur le banc et qui l’attendait, elle esquisse un sourire.
-Tu crois que c’est l’endroit qui sied le plus à ce rendez-vous entre nous, Youcef ?
Il se lève et l’invite à se mettre tout près de lui.
-Je trouve que la vie nous réserve parfois des surprises un peu étonnantes. C’est ici que nous nous sommes rencontrés pour le première fois, Linda, et c’est ici que je voulais te revoir.
-Bien. Alors nous y sommes.
Elle soupire.
-Beaucoup de choses se sont passées depuis que tu as quitté la maison, Youcef.

(À suivre) Y. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER