Scroll To Top

A la une / Récit de Yasmina Hanane

Un cœur brisé

47e partie

Résumé : Halima confie à sa mère ses préoccupations. Athmane voulait certes reprendre avec elle, mais elle avait un prétendant. Seulement, il y a le problème de Sabrina qui se pose.

 

Halima soupire encore.
-On dirait que vous vous êtes donné le mot toi et Athmane pour entraver mon bonheur.
Sa mère donne une tape sur la table.
-Quel bonheur ! Tu trouves que séparer une gamine en bas âge de son père fera ton bonheur ? As-tu pensé à cette malheureuse qui a déjà souffert de ton divorce et qui devra changer radicalement de vie, afin que tu puisses mener ta barque autrement que comme elle devrait l’être ?
-Quelle barque ? Tu te trompes, maman.
Sa mère donne un coup plus fort sur la table, et s’écrie :
-Je ne me trompe pas ! Je te connais trop bien, Halima. Tu es sortie de mes tripes.
Ne tentes surtout pas de me dire que je fais erreur dans mes suppositions.
Elle joint ses deux mains et
reprend :
-Athmane avait raison. Tu es aussi têtue qu’une mule. Il aurait pu refaire sa vie avec une femme plus jeune, plus attirante et moins entêtée. Mais non ! Le pauvre homme était revenu avec les meilleures intentions au monde envers toi. Il voulait oublier le passé et reconstituer sa famille.
Et que trouves-tu à lui dire ?
Que tu veux refaire ta vie avec un autre !
-J’en ai tous les droits, mère !, s’écrie Halima.
-Mais bien entendu. Cependant, je rejoins Athmane dans son refus de te laisser sa fille.
-Ah ! et lui bien sûr aura le droit de refaire sa vie et de garder Sabrina.
-Tout à fait, puisque c’est toi qui t’oppose à reprendre avec lui.
-Cela veut dire que Sabrina n’aura pas à souffrir de sa nouvelle
situation ?
-Pauvre enfant. Elle est la seule et véritable victime de ce marasme. Par ta faute, Halima, ta fille sera malheureuse pour le restant de ses jours.
Elle soupire et reprend d’une voix plus compatissante :
-Halima, ma fille, réfléchis donc à ta situation. Pourquoi veux-tu refaire ta vie avec un autre homme, alors que le père de ta fille veut...
La jeune femme se lève.
-Non. Le passé est enterré pour moi. Je ne veux plus ni de Athmane ni d’un autre.
Sans plus tarder, elle quitte les lieux et s’enferme dans sa chambre.
Le lendemain, elle se lève avec une migraine et des cernes sous les yeux.
Elle n’était pas du tout en forme pour entamer une longue journée de travail, mais rester à la maison ne la tentait pas non plus.
Connaissant sa mère, elle va encore devoir subir d’autres remarques acerbes de sa part et s’entendre traiter de tous les mots. Ses nerfs étaient à fleur de peau, et elle ne pouvait souffrir d’une autre scène entre elles.
Sabrina s’était réveillée et jouait avec sa poupée. Demain, elle pourra passer la journée avec son père.
Halima secoue la tête. Elle n’ira pas par quatre chemins pour refuser la demande de Mourad.


(À  SUIVRE)
Y. H.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER