Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Yasmina Hanane

Le voyou

49e partie

Résumé : Farid est heureux. Son épouse lui a remis ses bijoux pour les vendre. Il lui fera visiter l’appartement avant de le revendre. Karima lui demande ce qu’il faisait de ses journées. Il cherchait du boulot, lui dit-il. Mais il ne veut pas accepter n’importe quoi.

Elle secoue la tête.
- Il n’y a pas de sot métier, Farid. Cependant, je suis certaine qu’il y a des fonctions destinées à un homme tel que toi. Disons gardien de nuit, agent de sécurité, homme de compagnie.
Farid ouvrit des yeux hagards.
- Pendant que tu y es, propose-moi plutôt de me transformer en nourrice.
- Farid, quand on veut gagner honnêtement sa vie, on accepte tout ce qui se présente, sans
rougir.
- Je sais. Mais tout de même, pas n’importe quoi.
- Que veux-tu faire donc ?
- Je ne sais pas. Un ami m’a promis quelque chose. Un poste dans l’administration.
- Pour faire quoi ?
Il hausse les épaules.
- Je l’ignore encore. Je te le dirais au moment opportun
- C’est vrai ?
- Bien sûr, ma chérie.
Il passe la main sur son ventre.
- Je crève de faim. N’as-tu rien à me proposer pour ce soir ?
Karima s’exclame :
- Où avais-je donc la tête ? Je t’ai gardé un peu de couscous et un bon morceau de tarte au citron. Allez, suis-moi, il n’y a plus personne dans la cuisine.
Farid suit sa femme et repense aux bijoux qu’il avait en sa possession. Il va falloir les remettre à Gamra pour les écouler rapidement.
Deux journées passent. Farid avait totalement transformé son studio. Une pancarte sur la porte d’entrée indiquait “Agence Immobilière – Vente – Achat – Location – Villas – Magasins – Appartements – Studios. Sur rendez-vous.”
Il avait ajouté “sur rendez-vous” à la dernière minute. Cela faisait plus sérieux à son avis, et Lamia appréciera sûrement.
Il se frotte les mains, comme à son habitude, quand il est satisfait de lui.
Maintenant, il reste l’appartement à faire visiter à Karima, avant de le mettre en vente. Elle va mordre à pleines dents dans ce mensonge aussi.
En un éclair de conscience passager, il sent un pincement au cœur. Après tout, cette femme l’a aimé et l’aime encore. Après tout, elle était aussi son épouse. Pourquoi doit-il toujours lui mentir ?
Mais se reprenant tout de suite, il chasse ces idées et revient à ses préoccupations.
D’un tiroir du bureau nouvellement installé, il retire l’acte de propriété de l’appartement et se met à le relire. Aucun doute. Le papier est légalement enregistré en son nom. Pauvre Houria, se dit-il en souriant, elle qui voyait déjà la vie en rose.
Il décroche le téléphone et forme le numéro de Lamia. Une sonnerie, puis deux, puis trois. Farid était sur le point de raccrocher quand Lamia consentit enfin à répondre.
- Salut Lamia
- Ah ! C’est toi, Farid ? Je m’apprêtais à sortir. Une minute de plus et tu ne m’aurais pas trouvée.
- Pour aller où ?
- À la banque, pardi ! Je vais retirer un peu d’argent pour un premier versement. Je viens de recevoir un mandat de mes parents. Tu n’aimerais pas m’accompagner ?
- Si.


(À suivre)
Y. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER