Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Yasmina Hanane

Si ma vie m’était contée

55e partie

Résumé : Après le départ de Yamina, Slimane ressentira sa vieillesse comme une gifle. Son reflet dans le miroir n’était pas pour le rassurer. Le téléphone sonne. Dr Ramdane lui dévoile qu’il avait un taux de cholestérol assez élevé.

 

Le médecin rétorque d’une voix ferme :
-Il est donc grand temps pour toi de changer ces mauvaises habitudes si tu veux garder longtemps encore une bonne santé. Et puis, il va falloir que tu te mettes un peu au sport. Quelques séances par semaine ne te feront pas de mal.
-À mon âge ?
-L’âge n’a aucune importance, Slimane, il suffit de s’y mettre et de se faire suivre régulièrement par un
médecin.
-Tu as raison. J’ai tendance à négliger ma santé ces derniers temps.
Il toussote.
-Je néglige même trop de choses, Ramdane.
-Que veux-tu dire par là, mon ami ?
Slimane prend une lente inspiration.
-Je me rends compte avec beaucoup de retard que je n’ai cessé de cumuler des bêtises ma vie durant.
-Tu me fais rire, Slimane. Les bêtises, on en fait tous. Nous ne sommes que de faibles créatures dans ce monde.
-Certes, seulement il y a des choses qui viennent sur le tard pour nous rappeler ces erreurs du passé et nous
torturer.
-J’avoue que je n’arrive pas à te suivre.
-Ne pourra ressentir les brûlures des braises que celui qui marche dessus.
-Tiens ! Tu deviens philosophe.
-Non, je deviens plus réaliste, Ramdane.
Je vais sûrement suivre ton conseil et m’inscrire dans une salle de sport.
-C’est une bonne décision. Mais il va falloir attendre que ce “petit coup” de froid s’apaise. Je vais passer t’ausculter et te délivrer un certificat médical dans les prochains jours. Et puis, il va falloir aussi que je te prescrive un traitement pour ton cholestérol.
-Bien, mon ami. Si tu veux passer à la maison pour dîner avec nous ce soir, nous en serions ravis, Yamina et moi.
-Je ne refuserai sûrement pas de passer la soirée avec un couple aussi sympathique que le votre, mon cher Slimane. À ce soir donc.
Slimane remet son portable dans la poche de sa robe de chambre et s’allonge sur le divan. Il était heureux d’apprendre que son bilan était négatif, mais son amertume ne voulut pas le quitter pour autant. Il repense au couple incongru qu’il formait avec Yamina et ses appréhensions le reprirent. Il comprit qu’elle ne pouvait aimer un homme aussi vieux que lui. Pourquoi l’avait-elle donc épousé ? Il se rappelle qu’elle lui avait déjà donné une réponse assez logique. Elle voulait une protection. Un refuge pour fuir l’antipathie de sa famille. Ce n’était pas son argent qui l’intéressait. Au moins, de ce côté-là, il était tranquille. Yamina était une femme qui savait se contenter de peu. Il l’avait bien compris. Elle était aussi très douce et très attentionnée envers lui. Des qualités qui deviennent de plus en plus rares de nos jours.


(À suivre)
Y. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER