Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Yasmina Hanane

l’artiste

60e partie

©Dessin/Mokrane Rahim

Résumé : Tahar entrevoit un décor paradisiaque, un décor de l’au-delà. Il distingue aussi une silhouette humaine, et ne tarde pas à reconnaître son défunt frère Saïd… Ce dernier, mort depuis des années, était là devant lui…

Encore tremblant je lance :
-Mais je te vois aussi clairement que lorsque tu étais vivant…
-Certes, tu ne peux pas savoir l’effort que j’ai fourni pour reprendre mon apparence et venir jusque-là…
-Heu… Je pense que le jeûne ne me sied pas…Je suis en train d’halluciner…
Il sourit et je remarque les fossettes qui se creusaient sur ses joues… Ces fossettes qui lui donnait un charme fou, et que ma grand-mère appelait les grains du sel et de la chance… La chance ? Je ne sais pas si Saïd en avait eu dans ce monde… Il était mort dans la fleur de l’âge, sans même rien connaître de la vie… Il était si fier de servir la patrie… Nous l’étions tous d’ailleurs… Mon frère ou sa vision, je ne sais plus, continue à me contempler avant de demander :
-Comment va notre mère ?
-Bien… Heu… Je pensais que tu pouvais le savoir outre-tombe…
Il soupire :
-Oui… C’est justement pour elle que je reviens… Je… Je la sens bien malheureuse… Si malheureuse, qu’elle n’attend que l’ultime départ…
-Tu es donc venu la chercher ?
Il hausse les épaules :
-Pourquoi dis-tu cela ?
-On dit que lorsqu’un mort se manifeste, c’est toujours mauvais signe…
-C’est pour ça que tu as peur ?
-Pas vraiment… Mais j’ai encore du mal à assimiler ta vision…
-N’essaye pas de creuser ta cervelle… L’intelligence des humains s’arrête à leur mort… Ensuite…
-Ensuite ?
Il hausse encore les épaules :
-C’est un autre monde… Heu... Un monde que tu ne pourras jamais connaître étant vivant, et  que je n’ai pas le droit de dévoiler…
-C’est simple, on dit que chacun payera pour ses actes…
-Certes, mais je ne peux pas t’en dire plus… Je veux voir maman…
-Elle est dans  la cuisine… Tu… Tu veux que je l’appelle…
Il se tut un moment, passe une main sur son visage et sur ses vêtements, puis lance :
-Maman aura sûrement un choc si elle n’est pas préparée à ma vision…
-Alors, que dois-je faire ?
-Eh bien, demain, je reviendrai….
-Demain ?!

(À suivre) Y. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER