Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Yasmina Hanane

Le psychopathe

62e partie

Résumé : Mourad n’admettait pas que son épouse reçoive des étrangers dans sa chambre. Ses cris font peur à Ilham qui se blottira contre sa mère. Cette dernière tente de la protéger et de tenir tête à son mari. Hélas !

Il la tire de son lit et l’entraîne sur le sol, avant de se mettre à la rouer de coups. Ilham se met à sangloter avant de courir vers sa mère.
-Maman ! Maman !
Mourad lui donne un coup de pied qui l’envoie à l’autre bout de la chambre, puis revient vers Anissa, qu’il se remet à malmener. Les cris de la jeune femme et les sanglots de la petite fille ameutèrent tout le service. La porte s’ouvrit toute grande. Deux agents de sécurité se pointent et neutralisent Mourad.
Ce dernier tente de se dégager de leur emprise, mais ils tinrent bon et l’entraînèrent hors de la chambre, avant d’appeler la police. Anissa gémissait, et Ilham sanglotait toujours en se tenant le ventre. Une infirmière arrive à la rescousse, et aide la jeune femme à se remettre au lit, avant de prendre l’enfant dans ses bras. Les jours qui suivirent ne furent pas de tout repos. Cette fois-ci, Mourad ne put échapper aux griffes de la justice. Il risquait d’être condamné pour agression sur son épouse et sa fille, dans un hôpital de surcroît, et la sentence sera bien lourde. Anissa, sur conseil d’un avocat qu’on lui avait constitué, refusera de lui pardonner. La petite Ilham, traumatisée, ne cessait de pleurer et de réclamer son père... Azzedine !
Ce dernier était revenu, à maintes reprises, demander des nouvelles de la jeune femme et de la petite fille. Dr Malek l’ayant mis au courant de ce qui s’était passé, il fut pris d’un profond sentiment de compassion à leur encontre. Pour Ilham, il ramenait du chocolat, des bonbons, des jouets et autres surprises qui l’enchantaient. Par contre, pour Anissa, il avait fini par avoir gain de cause auprès de ses supérieurs en réussissant à lui dénicher un poste d’informaticienne dans son lycée. La jeune femme n’aura plus qu’à préparer son dossier avant de rejoindre son boulot, après sa convalescence.
Enfin, le jour du procès arrive. Les certificats médicaux et le témoignage accablant des infirmiers et du personnel de l’hôpital joueront en la faveur de la jeune femme. Mourad écopera de 5 années de prison ferme et devra verser une forte caution à son épouse qui, dans l’intervalle, demandera le divorce qu’elle obtiendra sans difficulté, avec en sus la garde de sa fille. Elle était enfin libre !
Avec l’argent versé par son ex-mari, elle louera un petit studio dans lequel elle s’empressera d’emménager. Quelques jours plus tard, elle rejoindra son nouveau poste de travail et put enfin respirer. Le cauchemar venait de prendre fin.


(À  SUIVRE)
Y. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER