Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Récit de Yasmina Hanane

Un cœur brisé

63e partie

Résumé : Athmane conseille à sa fille de rapporter à Halima sa conversation avec Riad. Cela ne l’enchantera pas, mais au moins elle connaîtra la vérité. Sabrina regrette d’avoir été quelque peu fruste avec son père. Mais ce dernier la rassure.

Il rit.
-C’est bon de l’entendre.
-Mais je t’assure que c’est la réalité. Je n’ai que vous deux dans ce monde.
-Que Dieu te garde pour nous, ma fille.
Elle soupire.
-Je vais tenter de minimiser les dégâts.
-Tu feras mieux d’aborder ce sujet sérieusement avec ta mère, Sabrina. Et puis, tiens-moi au courant de la suite.     
La jeune fille passe une nuit agitée et se réveille aux premières lueurs de l’aube. Elle quitte son lit et s’attable devant ses modules pour préparer ses examens. Elle entend sa mère s’affairer dans la cuisine et constate qu’il sera bientôt l’heure de se rendre à l’université. La journée passe aussi bien que possible pour elle. Elle avait bien répondu aux questions des tests proposés et n’était pas mécontente de quitter l’amphithéâtre après plusieurs heures de labeur.
Il était environ 16h. Sabrina, refusant l’invitation de quelques camarades de promo qui fêtaient un anniversaire, se met à marcher d’un pas décidé vers la sortie. Elle sera surprise de rencontrer Riad au portail. Ce dernier semblait l’attendre et ébauche un sourire à sa vue.
-Salut Sabrina. La journée a été bonne ?
-Oui. Mais que fais-tu là ?
-Je t’attendais bien sûr.
-Hein ? Tu voulais me dire quelque chose ?
-Beaucoup de choses.
Elle fronce les sourcils.
-Aurais-tu par hasard regretté notre rencontre d’hier ?
-Si c’était le cas, je ne serais pas là aujourd’hui.
-Alors, je peux connaître les raisons de ta venue impromptue ?
-Bien sûr. Allons faire un tour et tu sauras tout.
Elle consulte sa montre et secoue la tête.
-Je n’aurais pas le temps de faire un tour avec toi, Riad. Je dois rentrer à la maison pour préparer le dîner. Maman préside une réunion qui risque de s’éterniser, et j’ai un tas de modules à réviser.
-Qu’à cela ne tienne. Nous pourrions nous rencontrer demain si cela t’arrange.
-Tu tiens vraiment à me revoir, Riad ?
-Plus que jamais. Aurais-tu par hasard reporté notre conversation à ta mère ?
-Pas encore. Pourquoi donc ?
-Tu es partie si précipitamment que je n’ai pas eu le temps de te prévenir.
-Me prévenir ?
Il toussote.
-Oui. Je voulais que cette rencontre demeure un secret entre nous. Halima n’aurait peut-être pas apprécié. Et puis c’est ce que tu voulais aussi, n’est-ce pas ?
-Certes. Cependant, je connais ma mère et sa susceptibilité, et je sais comment aborder les sujets sensibles avec elle. Pas de soucis donc de ce côté-là.
-Je voulais justement te dire que... je renonce à ce mariage.
Sabrina, n’en croyant pas encore ce qu’elle venait d’entendre, demeure stupéfaite quelques secondes, puis se hasarde à demander :
-Tu renonces à épouser ma mère, Riad ?
-C’est ça. J’ai bien réfléchi. C’est décidé, j’annule ma proposition et je renonce à épouser Halima.


(À  SUIVRE)
Y. H.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER