Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Yasmina Hanane

Le psychopathe

66e partie

©Dessin/ALi Kebir

Résumé : Azzedine apprend par sa femme que Mourad était venu rôder au quartier. Dès le lendemain, il se rend au commissariat et demande à rencontrer l’inspecteur Omar. Ce dernier remarque tout de suite son inquiétude.

Il jette un regard curieux à Azzedine, avant de poursuivre :
-Ne serait-ce pas à son sujet que tu viens me voir ?
L’homme pousse un soupir.
-Hélas ! C’est pour cette raison justement.
-Hein ? Qu’a-t-il donc fait ? Est-il venu te menacer ou rôder autour de la maison ?
-Me menacer ? Non. Il ne s’est jamais adressé à moi. Mais en allant récupérer les petits à la crèche, Anissa a cru reconnaître sa silhouette. Elle était si perturbée que j’ai eu bien du mal à lui faire cracher le morceau.
-Elle a cru le reconnaître ? Cela veut dire qu’elle n’est pas sûre que ce soit bien lui.
-Non. Enfin, tu la connais. Elle a vécu de longues années avec lui et il est pratiquement impossible pour elle de se tromper sur son compte.
-Certes. Mais même dans le cas où elle serait convaincue que c’était bien Mourad qu’elle avait vu, que pourra-t-on reprocher à un homme qui peut-être passait juste par là ?
-Je ne pense pas que Mourad passait par là par hasard.
Azzedine soupire.
-Tu sais bien qu’il avait entamé une procédure en justice pour avoir un droit de visite pour sa fille.
-Oui. Et c’est légitime aussi. Cependant, les rapports des psychologues durant le procès et les certificats médicaux ont dissuadé le tribunal de lui accorder cette faveur tant qu’il se trouvait en prison.
Il se tut un moment, puis porte la main à son menton avant de poursuivre :
-Mais maintenant qu’il a purgé sa peine, il revient à la charge.
-Je n’en vois aucune utilité. La petite pique une crise de nerfs chaque fois que sa mère aborde le sujet.
-J’imagine sa réaction. Mourad n’a jamais été un père exemplaire.
-C’est ce qui m’inquiète le plus. Mourad voudra peut-être se venger de son ex-femme, en tentant de récupérer sa fille et de la détourner d’elle.
-Il ne pourra rien faire. Tu viens de dire que la fille refuse même d’aborder le sujet. Alors de là à consentir à le rejoindre.
-Que pourra-t-on faire s’il revient rôder dans les parages ?
-Appeler la police, bien sûr. Mais le plus sûr moyen pour lui serait de charger son avocat de relancer cette affaire.
-Je pense que c’est ce qu’il a fait, mais voyant que cela ne donnait rien, il a décidé de passer lui-même à l’action.
L’inspecteur hoche la tête.
-Et bien entendu, c’est ça qui t’inquiète le plus.

(À  SUIVRE) Y. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER