Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Yasmina Hanane

L'Algéroise

6e partie

Résumé : Malgré les remontrances de sa mère, Fettouma s’esquive de temps à autre pour renouer avec ses camarades de jeu. Ensemble elles font des folies, et rigolent. Pourtant, la jeune fille savait au fond d’elle-même, que ce temps est déjà révolu pour elle.

Tout le quartier était au courant des fiançailles de Mahmoud et de Fettouma. Cette dernière avait reçu les félicitations parfois chaleureuses, et d’autres fois glaciales de toutes les femmes qu’elle rencontrait.
C’est que certaines avaient tant espéré avoir Mahmoud pour gendre, et ce dernier avait fini par porter son choix sur elle.
Lla Kheira, sa future belle-mère, était venue prendre un café de circonstance et discuter de tous les détails avec Lla Z’hor.
Ce jour là, Fettouma avait revêtu une belle tenue et lâché ses longs cheveux. Lla Kheira n’avait pas tari d’éloges sur elle.
Mais la jeune fille, les joues rougissantes, avait tout juste salué la vieille dame, et déposé le plateau de café sur la table basse, avant de disparaître dans l’arrière-maison, laissant sa mère entamer une discussion des plus sérieuses avec sa convive.
Les hommes, eux, avaient déjà arrêté les dates des fiançailles et du mariage.
Il ne restait plus que quelques mois, avant que la jeune promise ne se rende définitivement dans sa belle-famille.
Un soir, alors qu’elle essorait du linge, Fettouma sentit un regard dans son dos.
Elle se retourne, et son regard croise celui de son futur mari.
Mahmoud était au seuil de la porte de sa chambre et s’apprêtait à sortir.    
La jeune fille baisse les yeux, mais les relève au moment où Mahmoud se dirigeait vers la sortie. Ils se sourirent, et elle sentit son cœur palpiter.
Elle termine sa lessive et s’empare de la bassine avant de remonter les escaliers qui mènent au premier palier. Elle rencontre Lla Kheira juste en haut des marches et cette dernière ne ratera pas l’occasion de lui demander sur un air lourd de sous-entendus :
-Fettouma, tu étais dans la cour ?
-Oui Lla Kheira…
-Tu as dû donc rencontrer Mahmoud… Il sort toujours à cette heure-ci pour se rendre au café.
Rougissante et gênée, Fettouma  baisse les yeux et secoue sa tête :
-Non... Euh… Non, je n’ai pas croisé Mahmoud, Lla Kheira.     
Loin d’être dupe, Lla Kheira lui caressera la joue avant de répliquer :
-Il n’y a aucun mal ma fille... Je veux dire, même dans le cas où vous vous croisez Mahmoud et toi, puisque vous serez bientôt mariés.
-Hein ?
-Oui….( elle rit),  ta mère te mettra sûrement au courant de cette décision. Nous avons déjà pris nos engagements.
Elle lui tapote l’épaule, et se met à redescendre les escaliers en chantonnant.


(À  SUIVRE)
Y. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER