Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Yasmina Hanane

L'Algéroise

7e partie

Résumé : Tout le quartier était au courant du mariage de Fettouma avec Mahmoud. Les dates sont déjà fixées pour les fiançailles et le mariage, et Lla Kheira annonce à sa future bru que des engagements ont été pris et qu’elle sera bientôt mariée.

Fettouma demeure perplexe un moment, puis reprenant ses esprits, elle se dirige vers la terrasse pour étendre son linge.
Quelques voisines la taquinèrent, et elle sourit à leurs plaisanteries.
-Alors Fettouma, tu seras bientôt chez Lla Kheira ?
-Je ne sais pas.
-Comment cela tu ne sais pas ? Ah... Tu ne veux plus de Mahmoud ou quoi ? Et pourtant tout le voisinage parle de ce mariage du siècle.
-Quel mariage du siècle ? Je me marie comme n’importe quelle autre femme, n’est-ce pas ?
-Oui, répondirent quelques voisines en chœur. Mais avec un aussi beau et gracieux garçon que Mahmoud, cela n’arrive pas tous les jours à toutes les femmes.    
Fettouma ébauche un sourire timide avant de lancer :
-Mahmoud n’a rien de spécial, c’est un jeune homme tout comme les autres.
-Hum… C’est ça, conjure le mauvais œil ma chérie, lui répondit une voisine de son âge. Va raconter ça aux autres pas à nous.
Elles continuèrent ainsi dans leurs plaisanteries jusqu’à ce que Fettouma étende tout son linge et redescende chez elle, fuyant ces mégères qui ne cessaient de la harceler à tout bout de champ ces derniers temps.
Elle retrouve sa mère qui s’affairait dans le coin cuisine. Cette dernière la regarde un moment, puis lui lance en souriant :
-C’est bientôt le grand départ pour toi ma chère fille…
-Le grand départ ?
-Oui. Lla kheira est venue tout à l’heure m’entretenir sur certains préparatifs. Nous allons avoir du pain sur la planche dans les jours à venir. Tes deux sœurs Faïza et Samia seront là dès la semaine prochaine, et ton mariage aura lieu dans une quinzaine de jours.
La jeune fille ne sachant quoi répondre, garde le silence et s’enfuit dans sa chambre. Sa mère mettra sa réaction sur le compte d’une timidité fort compréhensive chez chaque future mariée.
Mais le comportement de Fettouma n’avait rien à avoir avec la timidité.
Elle s’était retirée dans sa “lucarne” rien que pour se retrouver seule un moment. Elle ouvrit les deux portes de son armoire et en ressortit une poupée à moitié chiffonnée qu’elle serra de toutes ses forces contre elle. “C’est fini… Fini avec mon enfance et mes jeux… Je serai bientôt mariée, et c’est un pan de ma vie qui s’en va”, se dit-elle.
Des larmes brillaient dans ses yeux. Certes, elle aimait bien Mahmoud.
C’est un gentil et brave garçon, et elle sait qu’elle ne sera jamais malheureuse avec lui. Mais tout de même, elle aurait aimé que ce mariage n’eut pas lieu tout de suite, et que son enfance et son adolescence se prolongent… Se marier à 15 ans ! Alors qu’elle rêvait encore de jouer à la poupée et d’organiser des dînettes ! Et si jamais un jour on lui avait demandé son avis, elle aurait éclaté de rire et répondu, d’un air malicieux, qu’elle était encore trop jeune pour tenter une aventure aussi sérieuse.


(À  SUIVRE)
Y. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER