Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Autres / Récit de Yasmina Hanane

Le poissonnier

84e partie

Résumé : Dalila est offusquée d’apprendre que c’était Farida qui avait provoqué l’accident. Mehdi aurait pu lui mentir. Mais elle ne voyait pas les choses telles qu’il les présentait. Est-ce un scénario ?

 

Il secoue la tête.
-Quel scénario ? Tu veux dire que cet homme n’était pas son fiancé ? Et qu’elle l’a ramené juste pour me rendre jaloux ?
Dalila ébauche un mauvais sourire.
-Finalement, Mehdi, tu es bien naïf.
Il s’approche d’elle et lui prend brutalement le bras.
-Femme. J’en ai marre de tous tes sous-entendus. Je te rappelle qu’on est marié depuis de longues années, et que tu es ma cousine. Je ne vais donc pas m’amuser à me mettre la famille sur le dos tant que tu es sous mon toit. D’ailleurs, si je t’ai supportée sans broncher toutes ces années, c’est plutôt par égard à ma mère et à tes parents.
Dalila se dégage et s’éloigne de lui.
-Tu ne t’es jamais adressé à moi de cette manière. Depuis que tu connais cette moins que rien, tu es devenu quelqu’un d’autre. Quelqu’un que je ne reconnais plus, Mehdi. Alors, il est de mon droit de me défendre.
Il pousse un long soupir et porte la main à sa tête.
-Ne me pousse pas à bout, Dalila. Je suis fatigué et je ne veux pas me mettre au lit avec une boule sur mon plexus. Sois indulgente dans tes propos, et ne tente surtout pas de me faire croire que tu es une victime dans nos scènes de ménage. C’est bien toi qui provoque le marasme dans notre couple.
Sans plus attendre, il lui tourne le dos et se dirige vers sa chambre en claquant la porte avec fracas.
Il dort à peine quelques heures, puis se lève. Le froid du petit matin l’incite à augmenter la température du chauffage. Il prend une couverture et se dirige vers la cuisine pour se préparer un café bien dosé. On était déjà à l’aube. Dans une heure tout au plus, il devrait être à la poissonnerie.
Il se met à siroter son café et allume une cigarette, avant de repenser à la scène de la veille. Dalila était malade de jalousie, à la pensée que quelque chose se tramait dans son dos.
Il soupire et rejette un long nuage de fumée. Farida occupait certes ses pensées ces derniers temps, mais il avait toujours chassé ces idées. Il était marié, et elle le sera dans quelque temps. Et s’ils étaient tous les deux célibataires et libres dans leurs mouvements ?
Il prend une autre gorgée de café et secoue la tête.
Lorsqu’ils s’étaient rencontrés, l’un et l’autre étaient déjà pris. Et puis, ils n’étaient ni du même niveau ni du même milieu. Elle avait eu la chance de faire des études supérieures et de travailler dans une grande entreprise. Par contre, lui, il avait vivoté, avant de reprendre en main la poissonnerie. Il était l’aîné de la famille et devait se sacrifier pour démontrer sa supériorité aux dépens de ses études et de son avenir. Bien des années plus tard, il avait eu le courage de s’inscrire dans cet institut de tourisme et d’hôtellerie. Mais ensuite ? Que fera-t-il lorsqu’il obtiendra son diplôme ? Il n’avait pas les moyens d’ouvrir sa propre agence, ni l’envie de travailler chez autrui.
Il tire encore sur sa cigarette et rejette un autre nuage de fumée. Ses pensées bifurquèrent encore vers Farida. Cette jeune femme avait tout pour plaire. Elle était belle, intelligente et savait tenir une bonne discussion. Par contre, Dalila...


(À SUIVRE)
Y. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER