Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Reportage

Hamida Kettab, secrétaire générale de l’association El-Amel

“Le mammobile de dépistage sera opérationnel dès le premier trimestre 2012”

Dans cet entretien, la secrétaire générale de l’association  El-Amel relève une prise de conscience chez beaucoup de femmes.


Liberté : Plus de 2 ans après le lancement de la caravane El-Amel qui aura sillonné une trentaine de wilayas, quelle évaluation faites-vous aujourd’hui de cette campagne ?
Hamida Kettab : En effet nous avons  fait pas moins de 28 wilayas. D’abord, nous considérons que nous avons déjà atteint notre premier objectif qui était de casser le tabou de parler de cette pathologie, notamment chez les femmes des régions enclavées du pays, celles-ci ne parlaient que très peu de leur maladie, par peur de se faire divorcer ou même d’être rejetées par la société. Ce qui fait que la majorité des femmes atteintes arrivent aux hôpitaux souvent à un stade avancé de leur maladie, voir tardif où le traitement de leur maladie devient compliqué et leurs chances de guérison très réduites.
Aujourd’hui, nous constatons une prise de conscience chez beaucoup de femmes qu’on a vu à travers les régions où la caravane avait séjourné, venir en force pour assister aux journées de sensibilisation et où elles posaient toutes leurs questions et parlaient librement de leur expériences vécues ; on a enregistré plusieurs témoignages émouvants.

La caravane El-Amel compte passer bientôt à la vitesse supérieure, à travers l’acquisition d’un mammobile, pour poursuivre sa campagne de sensibilisation, et en même temps permettre aux femmes de passer une mammographie. Qu’en est-il au juste de cette opération ?

Effectivement, nous allons acquérir très prochainement cet équipement, le mammobile de dépistage, grâce au sponsoring de l’opérateur national de la téléphonie Mobilis auquel je rends hommage au passage. Le mammobile est destiné  à la réalisation de la première opération pilote du dépistage du cancer du sein qui se déroulera dans la wilaya d’Adrar. Cette opération chapeautée par le comité scientifique du CPMC, nous permettra de mettre en place une stratégie nationale de dépistage de masse, prévue dans le plan cancer-Algérie.  

Pouvez-vous nous dire  quand sera lancée cette opération et comment elle se déroulera ?
lFranchement, je ne peux vous dire la date exacte du lancement de l’opération, car cela dépendra de l’arrivée du mammobile qui est actuellement en cours de construction en Turquie. Nous prévoyons de lancer cette opération au courant du premier trimestre 2012.
En attendant, nous avons d’ores et déjà commencé à travailler avec les autorités de la wilaya d’Adrar pour préparer le £terrain à travers le recensement des femmes de la région âgées entre 40 et 69 ans, et la formation du personnel médical ainsi que la sensibilisation de la population ciblée.
Je tiens à rappeler que le comité scientifique mis en place en niveau du CPMC, est composé des professeurs, chefs des services respectifs de radiologie, de chirurgie,
d’anatomopathologie et d’oncologie médiale, en l’occurrence MM. Salah Eddine Bendib, Ahmed Bendib, Kamel Bouzid et Mme Terki. Ceci, en attendant la formation du personnel pour la mise en place d’un service de sénologie dans la wilaya de Naâma.
F. A.