Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Reportage

LA DSA S’EN LAVE LES MAINS

“Nous n’avons délivré aucune autorisation à qui que ce soit”

Contacté au sujet de cette affaire, le directeur des services agricoles de la wilaya de Chlef a indiqué que son secteur n’a absolument rien à voir avec ce qui se passe actuellement dans la forêt de Chegga. Selon lui, “même s’il s’agissait d’un domaine agricole qui nous appartient et où les arbres fruitiers et autres sont en voie de dépérissement, nous n’avons en aucun cas le droit de les abattre. Cela ne doit se faire que suite à l’installation d’une commission à cet effet, et aussi seulement après avoir obtenu l’aval de notre ministère”. Il a également démenti catégoriquement l’information relative à la délivrance d’une autorisation au profit de l’individu à l’origine du défrichage des eucalyptus à haï Chegga. “Nous n’avons délivré aucune autorisation du genre à qui que ce soit ! Ce qui se passe dans la forêt de cette localité comme vous le dites, ne nous concerne ni de près ni de loin”, confirme enfin le DAS.

A. C.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER