Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Reportage

Ils ont de plus en plus confiance dans son système de santé

Plus de 150 000 Algériens sont allés se soigner en Tunisie en 2017

Les cures thermales, un segment prépondérant du tourisme de santé en Tunisie. © Archives

La Tunisie est en train de rafler d'importantes parts de marché sur des segments à faible taux de pénétration et à l'avenir prometteur.

Profitant des essors des transports ainsi que des nouvelles technologies de l'information et de la communication, le tourisme de santé, qui se limitait dans le temps aux cures thermales, s'impose désormais comme un nouveau type de tourisme englobant aussi la thalassothérapie, les soins médicaux et les vacances des séniors. Juste à côté de nos frontières de l'Est, la Tunisie est en train de rafler d'importantes parts de marché sur des segments à faible taux de pénétration et à l'avenir prometteur. En effet, durant l'année écoulée, celle de 2017, les tunisiens ont attiré plus de 500 000 clients dans le cadre du tourisme de santé, dont plus de 150 000 sont des Algériens, selon Oussama Khalfallah, de l'Office national tunisien du tourisme. Ces Algériens, dont les besoins et les attentes ne sont pas satisfaits par le système national de santé, trouvent dans l'offre tunisienne une réponse au meilleur rapport qualité-prix. Au même titre que les autres nationalités, le nombre de cette clientèle algérienne particulière de l'offre des soins en Tunisie ne cesse d'augmenter d'année en année. Ces arrivées viennent en Tunisie souvent seules sans passer par un prescripteur algérien, qu'il soit une  agence de voyages ou un praticien. Une situation qui leur fait perdre beaucoup de temps et même d'argent avant de trouver la clinique et le praticien adaptés à leurs besoins. Comme toute activité florissante, elle risque d'attirer des personnes, dites “rabatteurs”, sans scrupules, tentées de profiter de ce marché avec des effets néfastes sur une clientèle touristique spéciale, souvent en détresse, ainsi que sur la qualité de l'ensemble de l'offre. C'est pour cela qu'aussi bien le ministère de la Santé que celui du Tourisme tunisiens œuvrent, en parallèle aux efforts de développement des parts de marché, à plus d'encadrement de la demande en favorisant l'intervention des professionnels du tourisme, comme les agences de voyages. À cet effet, plus d'une centaine de professionnels de santé et de tourisme, et autant d'équipementiers et autres prestataires de services se sont fixés rendez-vous, du 7 au 10 mars derniers et à Tunis, pour prendre part à  la 5e édition du Salon international de la santé “Tunisa Health Expo”. En marge de cette rencontre, s'est tenu et pour la première fois, le Tunisia Healthcare Travel Congress, un conclave dédié à la promotion du label “Tunisie Destination Santé”. Durant deux jours ont été échangées et comparées les expériences de pays leaders sur ce marché tels que l'Espagne, la Turquie ou encore la Malaisie. Il a été aussi question des conditions nécessaires au lancement des destinations touristiques de santé, à savoir l'existence de compétences médicales locales, l'investissement dans des établissements de santé, accrédités et certifiés aux normes internationales ainsi que dans le développement des nouvelles technologies d'information et de communication.
Les agences de voyages algériennes ont marqué leur présence dans ce rendez-vous en menant des concertations avec leurs homologues tunisiennes ainsi qu'avec des professionnels de santé dans le cadre d'échanges B to B.           


 Mourad KEZZAR

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER