Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Santé

Le Dr Touahria Adbelkrim, Pharmacien d’officine, membre du conseil régional de l’ordre des pharmaciens d’Alger, favorable à la mesure

“La décision n’affecte pas la prise en charge des patients”

Liberté : Comment les pharmaciens perçoivent-ils les restrictions imposées récemment au remboursement des bandelettes d’autocontrôle de la glycémie ?
Dr A. Touahria : Une large majorité de pharmaciens adhère aux dernières mesures prises par la Sécurité sociale concernant l’encadrement de la dispensation des bandelettes d’autocontrôle de la glycémie, d’autant que les expériences et les études pharmaco-économiques dans différents pays vont dans ce sens et démontrent qu’elle n’affecte pas la qualité de prise en charge des diabétiques si elle s’accompagne d’une réelle politique d’éducation thérapeutique et de compensation financière pour les pharmaciens d’officines. Pour information, les nouvelles baisses de prix des médicaments imposées récemment et cette dernière mesure ont créé un déséquilibre financier qui touche l’ensemble des officines pharmaceutiques, maillon essentiel de la dispensation et de l’éducation thérapeutique. Cependant, face à l’urgence et afin de préserver au mieux la prise en charge des patients, l’Ordre des pharmaciens va lancer très prochainement une campagne de sensibilisation et d’information nationale en direction des pharmaciens d’officines car il est établi que cette mesure n’est nullement inquiétante pour les patients. Par exemple, tout malade diabétique de type 2 instable, qui a besoin de plus d’un autocontrôle par jour, ouvre droit à plus de bandelettes à condition d’avoir un avis médical qui va dans ce sens et de passer un contrôle médical à la CNAS pour une vérification, D’ailleurs, il revient au pharmacien d’effectuer une demande d’avis médical s’il juge cela nécessaire.
Dans un second temps le CNOP transmettra un rapport à la sécurité sociale et au ministère de la Santé sur les deux volets que sont l’éducation thérapeutique et l’impact financier des dernières mesures prises par les autorités -baisse des prix des médicaments et rationalisation pharmaceutique-. Des propositions concrètes seront formulées et seront nécessairement prises en considération vu les enjeux de santé publique qu’elles représentent.
En quelques chiffres, les bandelettes d’autocontrôle glycémie.
- 18 milliards de dinars : remboursement de la sécurité sociale en 2014 (1)
- 20 à 30 milliards de dinars : économie prévue de 2015 à 2020 (5 ans) (2)
- 10% : estimation prévisionnelle de la baisse moyenne du chiffre d’affaires des pharmacies d’officine en 2015 (2)
(1) Source sécurité sociale
(2) Estimation CNOP.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER