A la une / Santé

Atteintes cornéennes chez l’enfant

Pour un bon usage de la mitomycine

Lors de son intervention sur les pathologies cornéennes de l’enfant et la mitomycine, le professeur Beatrice Cochener a indiqué que la mitomycine “n’est pas une solution magique pour éliminer toutes les cicatrices cornéennes”, soulignant qu’il faut “faire attention à l’utilisation de ce médicament et prendre en compte la balance bénéfice-risque”. De son côté, la communication de Dr Sihem Lazreg a porté sur les blépharites qui sont “des infections de la paupière, dont la particularité réside dans la difficulté à les diagnostiquer. C’est pour cela qu’il faut former et informer au maximum les spécialités pour en améliorer le diagnostic et réduire le nombre de cas d’atteinte cornéenne avancée”. En effet, Dr Lazreg a précisé que l’atteinte de la cornée de l’enfant est très rapide et peut engendrer de graves complications qui auront un impact direct sur l’avenir visuel de l’enfant. Dr Lazreg est catégorique : “Quand la cornée est atteinte on ne peut plus la rattraper.”


M. A.