Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Soleil HEC/Réd-Num-"Liberté"

#LibertéVENDREDI

Bien s’informer n’est pas une mince affaire !

©D.R.

Aujourd’hui l’accès à l’information n’a jamais été aussi facile et rapide, mais en même temps il n’a jamais été aussi difficile de s’informer d’une manière qualitative. Avec l’émergence d’internet, nous faisons face à un déluge informationnel,  où  il serait presque impossible de faire la différence entre une information juste et une information fausse.

Selon un constat de l’étude Pew Research Center : les jeunes préfèrent largement s’informer sur Internet (81%) plutôt que via des journaux papiers (10%).

.

Contrairement à nos aînés, qui lisaient des quotidiens bien précis et dont le contenu était riche et fiable, nous faisons face à des médias surabondants. Derrière cette instantanéité de l’information se cache une information non analysée et non vérifiée. On se bouscule à nous présenter des informations sans vérification des sources. On préfère diffuser une fausse nouvelle suivie d’un démenti que de s’abstenir à diffuser une rumeur, 1 fausse nouvelle + 1 démenti = 2 nouvelles !

Les médias sont une source d’influence, dans certains cas de manipulation. Certains d’entre eux sont la propriété de lobbys, qui orientent et informent d’une façon subjective suivant leurs intérêts. C’est pour cela que le choix de votre source d’information est si important.

Souvent la propagande qui se dégage des médias influe sur la psychologie des citoyens en diffusant des messages subliminaux qui influencent le comportement et les habitudes des citoyens. Parfois, de petits incidents ou des événements sont largement amplifiés afin d'augmenter l'impact.

En plus de la non-fiabilité des informations  à l’ère du numérique, nous faisons fasse à ce qu’on appelle l’infobésité.

L’infobésité, qu’est-ce que c’est ?

L’infobésité est la surabondance et la masse d’informations générées  par  la multitude de données qui nous parviennent en permanence au travers des divers médias ou des systèmes d’informations connectés, chose qui ne laisse personne indifférente puisque  cette situation créée un véritable climat de stress. Le lecteur se voit noyé dans cet océan d’information, incapable de séparer le vrai du faux, et surtout inapte à différencier  entre l’information utile et l’information futile.  D’après Caroline Sauvajol-Rialland, professeur à Sciences Po Paris, il y’a eu une plus de production d’informations au cours des 30 dernières années qu’en 5 000 ans d’histoire.

Alors comment peut-on bien s’informer ?

Bien s’informer n’est pas une tache facile de nos jours, alors si on suit l’actualité via les réseaux sociaux, il faut être vigilant, et bien choisir les personnes et les organismes que nous suivants, il faut se limiter à trois ou quatre sources sans plus. Les médias sociaux ne peuvent remplacer les médias traditionnels, mais nous pouvons dire qu’ils les complètent.  Aussi il faut lire les hebdomadaires et  mensuels qui, en général contiennent des informations plus recherchées loin de l’emprise de l’actualité immédiate.

Arrêtons de croire n’importe quoi, arrêtons de nous faire manipuler, choisissons avec soin nos sources d’information afin de se forger une opinion réfléchie  à propos des faits relatés sans être manipulé. 

Isma MAMRI

(Soleil HEC/Rédaction Numérique de "Liberté")

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER