Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Soleil HEC/Réd-Num-"Liberté"

#LibertéVENDREDI

Protéger ses données personnelles sur Facebook:mode d’emploi!

©D.R.

Lancé en 2004 à l’université d’Harvard, Facebook s’est vite démocratisé. S’il ne concernait au début que les étudiants d’universités américaines, le premier réseau social au monde fait désormais partie intégrante de notre vie quotidienne.
Qu’il soit utilisé à des fins personnelles ou professionnelles, Facebook est un outil de communication imparable pour rester en contact avec le reste du monde, ou pour trouver de nouveaux clients et développer une relation privilégiée avec eux.
En 2017, il est difficile de ne pas avoir de compte Facebook; plus de 1,7 milliard de personnes l’utilisent. Et ce succès, c’est à nous qu’il le doit: Toutes les informations que nous donnons sur notre âge, notre sexe, nos activités, notre profession, nos états d’âme… sont potentiellement accessibles à tout le monde. La frontière entre sphère privée et publique est devenue très mince. Et malheureusement, une grande majorité des Facebookers a tendance à oublier que toutes les informations qu’ils indiquent sur leur compte - même si elles sont confidentielles - restent détenues par le réseau social et utilisées par d’autres entreprises pour les atteindre grâce à la diffusion de publicités ciblées.

Qui n’a pas croisé ce fameux statut qui met en garde contre la politique de confidentialité sur Facebook ? Vous savez, ce statut spécial qui, une fois publiée, nous protège comme par magie, tel un bouclier, contre l’exploitation de nos données personnelles par Facebook.
Evidemment, ce statut ne garantit pas la protection des données, il ne sert strictement à rien… Sauf peut-être à nous faire perdre notre temps.
En s’inscrivant sur Facebook, l’internaute accepte les conditions d’utilisation, qui comprennent la collecte et le traitement des données personnelles. Et la seule manière de ne pas voir nos données personnelles exploitées, c'est de supprimer son compte définitivement.
Mais si vous souhaitez limiter les dégâts et réduire l’accessibilité de votre profil à certaines personnes, Facebook vous propose des alternatives pour sécuriser votre profil, en ajustant ces quelques paramètres :

1. Les paramètres de confidentialité 
Sur votre page d’accueil, cliquez sur l’icône cadenas en haut à droite de la page web pour accéder aux paramètres de confidentialité.

Dans la rubrique « Qui peut voir mon contenu ? » :

Vous pouvez définir quel type de personnes aura accès à vos futures publications:

  • Personne (Contenu privé), seulement vos amis, les amis de vos amis ou encore tout le monde.
  • Vous pouvez vérifier qui peut voir ou trouver ce que vous publiez, ou le contenu dans lequel vêtes identifiés. Grâce à « l’historique personnel », vous pouvez vérifier toutes  les identifications dans le contenu de vos amis.


Dans la rubrique « Qui peut me contacter ? » :

  • Vous spécifiez qui peut vous envoyer des demandes d’ajout. Il est préférable de choisir le paramètre « Amis et leurs amis » si vous souhaitez éviter que des personnes que vous ne connaissez pas vous ajoutent.
  • Vous filtrez les messages que les personnes vous envoient.



Dans la rubrique « Qui peut me trouver avec une recherche ? » :
Ce paramétrage vous aide à spécifier :

  • Qui peut vous trouver à l’aide de l’adresse e-mail que vous avez fournie. Dans ce cas-là, vous autorisez ou non que l’on puisse vous retrouver sur la barre de recherche de Facebook.
  • Qui peut vous trouver à l’aide du numéro de téléphone que vous avez fourni.
  • Si vous voulez que les moteurs de recherche en dehors de Facebook affichent votre profil. Si vous désactivez ce paramètre, les moteurs de recherche n’affichent plus votre profil.

2. La publicité personnalisée 
Si vous avez consulté le site web d’une entreprise x qui utilise des cookies pour profiler les internautes, il faut que sachiez que celle-ci peut vous atteindre en diffusant des publicités adaptées à vos besoins sur Facebook.

Pour contourner cela, rien de plus simple:
Faites dérouler le menu en haut de votre page d’accueil et cliquez sur « Paramètres ».
Il vous suffit  par la suite de cliquer sur l’onglet « Publicité » et de changer les paramètres.
Vous pourrez, entre autres, choisir ou non de voir des publicités en ligne ciblées selon vos centres d’intérêt, ou encore empêcher Facebook de montrer des publicités à vos amis en fonction de vos actions (Aimer une page, ou partager une publication par exemple.)



3. Les applications 
Toujours dans les Paramètres de votre compte Facebook, cliquez sur l’onglet
« Applications » pour laisser apparaître la liste complète de toutes les applications que vous utilisez. Vous pourrez alors choisir de les supprimer ou de contrôler les informations enregistrées dessus, à votre sujet.


 
Vous serez étonnés de découvrir que ces applications connaissent votre tranche d'âge, votre sexe, l'identité de vos contacts et même votre adresse mail…

Pour y remédier, il vous suffit d'aller plus bas sur la page des Applications. Vous pourrez modifier les paramètres des catégories les plus importantes.
En cliquant par exemple sur « Modifier » sous les deux catégories « Applications que d’autres utilisent » et « Applications, sites web et modules », vous pourrez cocher les informations que vous acceptez de dévoiler à vos amis lorsque vous consultez des applications.

Vous êtes désormais parés pour minimiser les dégâts ! Cependant, même s’il est possible de limiter l’exploitation de vos données en prenant ces précautions, il ne faut pas oublier que, sur Facebook, toutes vos données, toutes vos publications ainsi que toutes les pages que vous visitez sont incluses dans le système de ciblage destiné à vous profiler. Alors, faites avant tout preuve de bon sens quand vous divulguez des informations personnelles sur Facebook ou sur tout autre réseau social !

Sofia KHODJA

(Soleil HEC/Rédaction Numérique de "Liberté")
 

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER