Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Actualités

Alors qu’il ne fait plus partie des plans du Bétis Séville

Boudebouz plus que jamais proche de l’OGC Nice

Il est temps pour l’international algérien Ryad Boudebouz de changer d’air et rejoindre un club qui lui garantira un temps de jeu considérable et où il retrouvera la sensation de jouer. Les dernières nouvelles laissent croire que c’est l’OGC Nice qui est le plus proche à le recruter en ce mercato hivernal, au moment où l’autre club de la Ligue 1, l’AS Monaco, en difficulté cette saison, souhaite renforcer ses rangs en inscrivant le nom de Boudebouz dans un coin de son calepin. Boudebouz était dans un premier temps sceptique pour un retour en France, alors qu’il y a passé toutes ses classes, avant de rejoindre la Liga espagnole en été 2017. Les discussions avec ses responsables de Séville et l’envie des Niçois de le récupérer ont fait changer d’avis l’ex-Montpelliérain. Boudebouz aurait donc donné son accord pour rebondir sous la houlette de Vierra et de rejoindre ainsi son compatriote Youcef Attal. Reste à ce que les deux clubs se mettent d’accord pour les modalités et la forme du transfert, sachant que le joueur est toujours sous contrat avec le Bétis pour trois années supplémentaires. En référence au média espagnol Estadio Deportivo, le Bétis aurait refusé l’option du prêt proposé par l’OGC Nice et réclame 14 millions d’euros pour un transfert définitif, au moment où le club français insiste pour un prêt avec option d’achat ne dépassant pas 11 millions d’euros.   
En arrivant à Séville contre 7 M€, Ryad Boudebouz pensait avoir fait le bon choix. Son style de jeu devait bien se marier à un championnat offensif. Sa première saison avec le Bétis a été contrariée par deux blessures en août puis en septembre-octobre avant de terminer titulaire lors des six derniers mois. Bilan : 15 titularisations pour 27 matches de Liga, 2 petits buts inscrits et 3 passes décisives. Il lui fallait confirmer pour monter en puissance.
Seulement la donne a changé cette saison. Après six rencontres de Liga démarrées en tant que titulaire, Boudebouz ne semble plus faire partie des plans de son entraîneur. Quique Setien lui préfère d’autres joueurs dans l’entrejeu pour guider l’équipe. C’est bien simple, l’ancien de Montpellier finit par se contenter du banc ou  encore même des tribunes ces derniers temps. Une situation qui a affecté même la situation de Boudebouz en sélection nationale, où il ne fait plus partie des plans du driver national Belmadi, suite à une performance en club peu convaincante.


Ahmed Ifticen


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER