Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Actualités

Denis Lavagne, entraÎneur du CSC

“Cette décision chamboule tout notre programme”

Le coach des Sanafir, Denis Lavagne, n’est pas surpris de ce revirement de situation concernant la décision de la CAF d’annuler la suspension du club égyptien d’El Ismaily. Une décision qui relance, du coup, la compétition dans le groupe où figurent le club congolais de TP Mazembe et le CS Constantine.
“Sincèrement, je ne suis pas étonné par ce revirement de situation de dernière minute, car avec la CAF tout est possible”, dira l’entraîneur du CS Constantine. Et d’ajouter : “Cette décision va nous mettre dans une situation peu confortable, dans la mesure où cela va grandement chambouler notre programme établi à l’avance. Au vu des dates arrêtées par la CAF, nous serons confrontés à un calendrier démentiel, surtout la charge des matchs, étant donné que nous sommes engagés sur plusieurs fronts. Mais n’avons pas d’autres choix que de nous adapter à cette nouvelle donne.” Devant cette situation, le représentant algérien n’aura pas d’autre alternative que de gérer son programme en jonglant entre trois compétitions, à savoir le championnat avec en sus un match retard à Béchar, la Coupe d’Algérie et la Champions League africaine. Interrogé sur la question, Denis Lavagne reste persuadé que son groupe a les moyens de jouer sur tous les fronts avec comme premier objectif se qualifier en quart de finale de la compétition africaine “Nous sommes des compétiteurs et nous allons jouer sur tous les fronts sans calculs. Certes, l’objectif pour l’heure est de se qualifier à la prochaine étape de la compétition africaine. Mathématiquement, il nous reste juste à nous imposer à domicile pour passer, mais on va partir en Égypte avec l’intention de gagner”, fait-il savoir. Afin de mettre tous les atouts de son côté, Lavagne a demandé à sa direction d’affréter un vol spécial en prévision du prochain déplacement en Égypte pour affronter El Ismaily le 24 février, directement après la fin du match face au MCO, le 19 de ce mois, comptant pour les quarts de finale aller de la Coupe d’Algérie : “Vous savez, on doit maintenant axer le plus gros du travail sur la récupération. Pour moi, je trouve que ça serait plus judicieux de rallier directement Le Caire dès la fin de la rencontre de coupe face au MCO afin de permettre aux joueurs d’avoir un peu de temps d’adaptation et aussi une meilleure récupération.” À noter que la Confédération africaine a prévu le match retour face à El Ismaily, le 3 mars prochain.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER