Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Actualités

Il a animé hier matin un point de presse

Dumas : “La JSK est en phase de reconstruction”

©M. Haouchine/Liberté

Franck Dumas a enfin daigné animer un point de presse hier, peu après la séance d’entraînement matinale des Canaris, pour faire le point sur la situation actuelle du club kabyle et surtout donner ses impressions quant à ce match très attendu contre la formation du Paradou.

Après avoir décidé d’un black-out total contre la presse depuis quelques jours déjà pour se consacrer essentiellement à la préparation du match JSK-PAC de ce mardi au stade du 1er-Novembre et profiter aisément de cette mini-trêve imposée par la programmation du match Gambie-Algérie, le coach français de la JSK, Franck Dumas, a enfin daigné animer un point de presse hier, peu après la séance d’entraînement matinale des Canaris, pour faire le point sur la situation actuelle du club kabyle et surtout donner ses impressions quant à ce match très attendu contre la formation du Paradou. D’emblée, Dumas est longuement revenu sur sa mission en terre kabyle où il estime tout de go que “la JSK est un grand club qui a derrière lui une grande histoire, mais tout le monde doit comprendre que le club est en phase de reconstruction et que les supporters kabyles doivent encourager cette jeune équipe qui a du talent et doivent aussi accompagner la nouvelle équipe dirigeante qui veut rebâtir ce club mythique sur des bases solides et se projeter ainsi vers un avenir lointain et prometteur”. C’est ainsi qu’il a tenu à rappeler qu’il est “venu à la JSK avec un projet à long terme, celui de rebâtir une équipe conquérante et performante, et ce, en travaillant avec beaucoup de sérieux et de professionnalisme tout en évitant de brûler les étapes”, en précisant que “l’équipe est actuellement en constante progression, et il faut attendre que la mayonnaise prenne au fil des matchs pour établir un premier bilan, encore que je suis personnellement satisfait de la prestation d’ensemble de mes joueurs — et je pense que les dirigeants tout comme les supporters le sont aussi – et il faut continuer à travailler sans relâche et à combler progressivement nos carences surtout offensives pour continuer sur la lancée et gravir d’autres échelons”.
Et à propos du match de demain face au PAC, le coach kabyle estime que “tous les matchs sont difficiles et cette équipe du PAC est vraiment à prendre au sérieux, car c’est une machine bien huilée qui s’appuie sur une bonne organisation de jeu collectif et une occupation rationnelle du terrain, puisque chaque joueur est à sa place et joue bien son rôle, mais dites-vous bien que nos joueurs sont conscients de la tâche, d’autant plus que nous avons dans notre effectif deux anciens joueurs du PAC, en l’occurrence Benkhelifa et Benyoucef, qui connaissent parfaitement bien l’adversaire du jour”. Même s’il n’a pas encore arrêté la liste des dix-huit joueurs qui seront convoqués pour ce match JSK-PAC, Dumas semble rassuré par la disponibilité de tout son effectif, puisque le seul joueur blessé la semaine passée, en l’occurrence le défenseur axial et capitaine d’équipe Nabil Sadou, a quitté l’infirmerie où il a eu droit à des soins intensifs ces derniers jours et a réintégré le groupe pour reprendre l’entraînement depuis hier. Ceci dit, il reste le cas de l’attaquant burundais Abdul Fiston qui est rentré chez lui depuis dimanche passé pour prendre part au match officiel Gabon-Burundi d’avant-hier samedi, où la nouvelle coqueluche kabyle a joué les 90’ et a grandement contribué au match nul de son équipe nationale à Libreville (1-1). “J’attends le retour de Fiston pour faire le point avec lui, sur son état de fraîcheur physique et mental, surtout après le match disputé au Gabon et le long périple africain par avion, et tous les deux nous prendrons la décision qu’il faudra quant à sa participation au match contre le PAC”, conclut Franck Dumas.

Mohamed HAOUCHINE


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER