Scroll To Top
FLASH
  • Le procès de Kamel Chikhi, dit "El Boucher", est reporté au 19 juin sur demande ses avocats.

Sport / Actualités

le CSC enchaîne une 5e victoire d’affilée

Lavagne ou la culture de la gagne

Le CS Constantine a réussi son entrée en Champion’s League de la plus belle des manières avec une victoire face à son hôte du jour, le Club Africain de Tunis (0-1) pour le compte de la 1re journée de la phase des poules. C’est  d’ailleurs la troisième victoire des Sanafir hors de leurs bases en compétition africaine. L’entraîneur Lavagne est sûrement pour quelque chose dans cet exploit et laisse entrevoir de grands espoirs dans cette compétition.
En effet la direction du CSC a vraiment eu la main heureuse en “dénichant” le CV de l’ancien chargé du centre de formation du Havre pour remplacer le coach Amrani. Lavagne, dès sa prise de fonction bien qu’à la moitié de la saison, avait assumé ses responsabilités et surtout les objectifs tracés par la direction à savoir jouer sur tous les fronts.
Ainsi, le CSC a enregistré cinq victoires consécutives dont deux en compétition africaine, la première en terre ougandaise face à l’équipe des Vipères après un nul à domicile lors du second tour des qualifications, enchaînant par la suite par deux victoires en Coupe d’Algérie face aux modestes équipes de Bougaâ puis Lakhdaria à l’extérieur, pour ensuite débuter l’année par une victoire en championnat face au NAHD au 20-Août et, cerise sur le gâteau, cette précieuse victoire face aux Tunisien du Club africain en LDC. Méthodique, Lavagne a réussi en si peu de temps à inculquer à ses poulains la culture de la gagne surtout en dehors de leur terrain, ce qui était d’ailleurs le talon d’Achille de la formation constantinoise depuis le temps.
Avant de prendre le départ pour la Tunisie, tout en nous confiant que son équipe évolue mieux hors de son terrain, le coach ne cachait pas sa détermination de revenir avec un bon résultat surtout que le match se jouait en terrain neutre.  Pari réussi. Reste maintenant à confirmer dès samedi prochain face à la redoutable équipe du TP Mazembe s’il veut bonifier le match remporté en Tunisie avant de partir défier les Égyptiens d’Al-Ismaïly chez eux début février, mais avant cela il y a le championnat national dès ce mardi où le CSC va affronter en match de mise à jour le CABBA, ce qui va obliger le coach à opérer un turn-over pour laisser souffler les titulaires, en attendant la qualification des deux renforts africains, à savoir le milieu offensif congolais, Dylan Bahamboula, et l’attaquant  camerounais, Diang, qui a signé ce dimanche avec les Sanafir afin de donner une certaine  profondeur de banc et des solutions surtout que le CSC sera confronté à un calendrier démentiel avec pratiquement un match tous les 5 jours.


ADLENE R.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER