Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Actualités

CAN 2019

Le 14 décembre, dernier délai de dépôt de candidature pour l'organisation du tournoi

Les fédérations membres de la Confédération africaine de football intéressées par l'organisation de la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations CAN 2019 devront soumettre leur dossier de candidature à la CAF au plus tard le vendredi 14 décembre 2018 à minuit (heure du Caire), a annoncé jeudi soir l'instance africaine. Le comité exécutif de la CAF avait décidé le vendredi 30 novembre à Accra de retirer au Cameroun l'organisation de la CAN 2019 en raison des retards dans l'avancement des travaux. Pour la Confédération, le pays n'est pas prêt à accueillir du 15 juin au 13 juillet un tournoi élargi à 24 équipes. Selon la même source, l’appel à candidature pour abriter la CAN 2019 a été adressé à toutes les associations membres de la CAF. À partir du 15 décembre 2018, la CAF annoncera la liste des candidatures présélectionnées, demandera des informations complémentaires aux soumissionnaires et organisera éventuellement des visites sur place afin de compléter l'évaluation des dossiers de candidatures, précise la même source. Une fois la phase d’évaluation finalisée, le comité exécutif de la CAF décidera du choix du nouveau pays hôte de la CAN 2019 qui se tiendra cet été 2019. Le Premier ministre camerounais Philémon Yang a affirmé, jeudi à Douala, que le Cameroun ne comptait pas contester la décision de la Confédération africaine de football (CAF) portant retrait au pays de la Coupe d'Afrique des nations 2019 devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). “Le Cameroun va plutôt travailler à organiser la Coupe d’Afrique des nations en 2021” comme l’a récemment sollicité le président de la CAF, a tenu à souligner M. Yang qui s’exprimait au sortir d’une réunion du Comité national de préparation de la CAN (Comip-Can). Pour le Premier ministre, cité par la presse, le Cameroun va officiellement entamer des démarches et accepter l’offre de l’instance faîtière du foot continental pour l’édition 2021 après avoir été déchu de son droit d’organiser celle de 2019. Dans une interview accordée lundi dernier à Afrique Média (chaîne privé camerounaise), le président de la CAF a souligné que “pour arranger les choses de manière humaine, il est mieux de décaler toutes les CAN. On l’organise en 2021 au Cameroun et en 2023 en Côte d’ivoire”.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER