Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Actualités

Affaire des dettes des clubs auprès de la CRL

Le feuilleton pourrait reprendre dès le prochain mercato

Dans une déclaration au site de la LFP, le président Abdelkrim Medouar a estimé que “l’opération de l’assainissement des dettes des clubs (CRL), au 31 mai 2018, s’est achevée conformément à la réglementation. Tous les clubs sont à jour”. “Le président de la LFP attire l’attention de ces clubs qu’il est important de prendre en charge ce dossier pour éviter au prochain mercato des problèmes similaires qui nuisent à la bonne marche de l’activité”, dit-il. La précision faite par Medouar par rapport à la date du 31 mai n’est pas fortuite. En fait, il s’agit là des dettes antérieures des clubs, au nombre de 13 (CRB, USMH, USB, MCO, ESS, USMBA, MOB, RCK, CAB, JSMB, RCR, USMB, ASMO), arrêtées à cette date, auprès de la Chambre de résolution des litiges, nées des contentieux avec des joueurs et/ou des entraîneurs. Un club comme le CRB par exemple vient de régler son cas après avoir consommé un premier forfait contre l’ASAM en championnat grâce à un chèque de plus de quatre milliards de centimes, généreusement offert par le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh. Cependant, le CRB doit encore payer la somme de
8 milliards à la CRL pour d’autres contentieux avec d’autres joueurs, survenus durant cet été. Si la direction du CRB ne règle pas cette note avant le prochain mercato hivernal, elle risque de nouveau d’être interdite de recrutement. Affaire à suivre.

S. L.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER