Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Actualités

LE MINISTRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS À AÏN TÉMOUCHENT

Le nouveau stade d’Oran livré fin décembre

Avant de regagner la wilaya de Aïn Témouchent pour une visite de travail et d’inspection effectuée samedi, Mohamed Hattab, ministre de la Jeunesse et des Sports, a saisi l’opportunité de la proximité avec Oran pour faire un tour inopinément du côté de Bir El-Djir où se déroulent les travaux de réalisation du tout nouveau stade. Lors d’un point de presse animé à l’issue de sa tournée de Aïn Témouchent, le ministre s’est déclaré satisfait de l’état d’avancement des travaux de ce joyaux de 40 000 places. “J’ai trouvé une infrastructure équipée et structurée. Le rythme des travaux est satisfaisant. J’ai saisi cette occasion pour donner des instructions pour accentuer le rythme des travaux aussi bien pour le stade d’Oran, dont la livraison est prévue pour le mois de décembre, que pour les trois autres projets sportifs similaires qui ont été lancés à Douéra, Baraki et Tizi Ouzou qui ont connu un très grand retard par le passé, à l’image de celui de Baraki qui a accusé un retard monstre de 14 années. Il faudra mettre fin à ce genre de retards. Il n’est plus question de domicilier les rencontres de football ailleurs, laquelle domiciliation a eu des répercussions négatives”, a martelé le ministre, précisant que le stade d’Oran doit être prêt vers fin décembre, d’autant plus qu’il doit accueillir les Jeux méditerranéens de 2021 du moment qu’il ne reste que les dernières retouches, alors que les sièges ont été fixés. L’hôte de Aïn Témouchent a tenu à rappeler que le stade de Baraki nécessite de gros efforts. “En cas de non-respect des délais, nous serons obligés d’appliquer les pénalités de retard, conformément aux clauses des contrats passés avec les entreprises concernées”, a-t-il souligné.

M. LARADJ


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER