Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Actualités

ESS

Taoussi : “On a accusé le coup sur le plan physique”

L’Entente de Sétif n’a pas pu faire mieux que de partager les points de la rencontre de mardi face au PAC qui a eu pour cadre le stade du 8-Mai 1945 de Sétif. La partie s’est soldée par un score de parité d’un but partout.
Visiblement usés par les efforts consentis au cours des récentes sorties, les partenaires de Miloud Rebiaï ont peiné à faire le jeu devant une équipe adverse mieux préparée physiquement et volontaire à souhait. D’ailleurs, ce sont les Pacistes qui trouvent la faille à l’heure de jeu par le biais de Naïdji.
Il a fallu attendre les toutes dernières minutes de la partie pour assister à l’égalisation sétifienne grâce à un penalty transformé par Bouguelmouna. Un nul “heureux”, a-t-on estimé dans le camp ententiste au coup de sifflet final de l’arbitre Aouina. “C’est vrai qu’on aurait aimé enchaîner avec un succès. On a tout fait pour gagner le match. Nous sommes tombés sur une bonne équipe du PAC mieux préparée physiquement, et qui avait des joueurs vifs et très rapides. Je pense que nous avons accusé le coup sur le plan physique. Il ne faut pas oublier qu’on vient de sortir d’une série de plusieurs matches d’une grande intensité, notamment ceux que nous avons joués au cours des derniers jours.
C’est la raison pour laquelle nous avons accusé le coup sur le plan physique. On a encaissé un but au moment où on avait la possibilité de faire la différence. Ceci dit, nous n’avons pas baissé les bras, et avons continué à faire le jeu. J’ai effectué des changements dans le souci de revenir à la marque. On a pu le faire. C’est un match qu’on doit à présent oublier et penser à préparer nos prochaines sorties”, nous a dit à la fin du match le coach, Rachid Taoussi, qui a décidé d’accorder à son groupe 2 jours de repos avant de reprendre le travail en prévision du prochain mach face au Chabab programmé samedi au stade du 20-Août 1955 dans le cadre de la cinquième journée du championnat de Ligue 1 avant de mettre le cap sur la première manche des quarts de finale de la Ligue des Champions d’Afrique contre le Wydad Casablanca le vendredi 14 septembre. Il faut savoir, en outre, que les Sétifiens, qui avaient disputé déjà 9 matches avant le rendez-vous d’avant-hier face au PAC, seront soumis à un calendrier démentiel avec au menu 8 matches en l’espace d’un peu plus d’un mois. Un véritable marathon au cours duquel les Djabou et consorts devront sortir le grand jeu pour pouvoir obtenir des résultats positifs, notamment concernant la double confrontation face au représentant marocain dans le cadre de la compétition continentale.
Il est juste utile de souligner que le staff technique ententiste songe organiser un court stage à Sétif au lendemain du match face au CRB, et ce, dans le souci de bien se préparer en vue du premier rendez-vous face au Wydad Casablanca.


Farès Rouibah


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER