Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

MCO

20 millions pour battre le MCA


Après être passé à côté d’une faramineuse prime de 50 millions de centimes en quart de finale de la Coupe d’Algérie, lorsqu’ils ont été éliminés aux tirs au but par le Chabab de Constantine à l’issue d’une cruelle séance marquée par les incompréhensibles et lamentables ratages de Aouedj et Mohammedi, les Oranais du Mouloudia d’Oran pourraient récupérer un bon lot de consolation en cas de succès ce mardi au stade olympique du 5-Juillet, à l’occasion du classique face au MCA. Pour ces retrouvailles avec le Doyen, entrant dans le cadre de la mise à jour du calendrier, les coéquipiers de l’attaquant Rachid Nadji pourraient empocher pas moins de vingt millions de centimes de prime de match s’ils parvenaient à dominer la bande à Mekhazni. Une sacrée cagnotte qui récompenserait toutefois une bien sacrée performance, aussi bien sur le plan sportif que le plan comptable, puisque le MCO se retrouverait, du coup, avec 31 points au compteur, ce qui l’éloignerait considérablement des trois derniers du classement et potentiels relégués en Ligue 2. Car si une victoire au temple olympique ne signifiera aucun bond au classement général pour les protégés de Jean-Michel Cavalli qui feraient, en fait, du surplace à la 10e place qu’ils occupent actuellement, leur capital se bonifiera de façon à compter cinq points d’avance sur le Mouloudia de Béjaïa, 14e à la hiérarchie générale avec 26 unités dans la besace. Ce qui ne sera pas rien en perspective d’une haletante et toujours incertaine course au maintien. Pour rappel, les vingt millions de centimes de prime ont été promis par le “partenaire financier” du Mouloudia d’Oran, à savoir Hyproc, filiale de Sonatrach, qui verse, depuis le mois de février dernier, trois milliards de centimes par mois au président Ahmed Belhadj dit Baba pour gérer l’équipe. Une sacrée manne qui exempte Baba de mettre la main à la poche et de se contenter de ce don étatique.


Rachid BELARBI



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER