Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

Après la réunion dimanche avec Zetchi

Alcaraz est rentré hier en Espagne

Le sélectionneur national, l'Espagnol Lucas Alcaraz, est rentré hier chez lui en Espagne après une réunion avec le président de la FAF, Kheredine Zetchi. Contrairement aux déclarations du président de la FAF où il avait révélé qu’Alcaraz établira sa résidence en Algérie, le driver national ne sera de retour en Algérie qu’à la veille du prochain stage des Verts qui coïncidera avec l’avant-match face au Cameroun pour le compte de la 5e journée des éliminatoires du Mondial 2018 prévu le 7 octobre à Douala.
C’est d’ailleurs l’objet de la réunion sur lequel le boss de la FAF et son entraîneur avait débattu sans parler de la fameuse liste des convoqués. Notre source indique que le patron de la FAF avait demandé à Alcaraz d'entamer dès maintenant les changements au sein de l'équipe nationale en procédant à son renouvellement d'où la mise à l'écart de quatre joueurs qui ont atteint la trentaine comme l’avait d’ailleurs indiqué Zetchi lors d’une intervention à la radio. “ll y a des joueurs qui ne donnent plus ce qu’on attend d’eux en sélection. Et je peux vous affirmer que quatre ou cinq d’entre ceux qui ont l’habitude d’être sélectionnés seront mis à l’écart à l’avenir, c’est-à-dire lors du prochain regroupement. Je ne dis pas qu’ils ne vont plus être convoqués, mais cette mise à l’écart va permettre d’insuffler un sang nouveau au sein de ce groupe. L’équipe nationale doit revivre. J’ai réuni les joueurs la veille du match face à la Zambie et je leur ai dit que cette date du 5 septembre devait être celle d’une révolution au sein de la sélection. Il faut des changements à tous les niveaux. Tout le monde était d’accord, et des vérités ont été déterrées. Les joueurs ont adhéré à mon discours”, avait-il déclaré. Rappelons que Zetchi avait accordé un sursis à Alcaraz jusqu'au dernier match des éliminatoires du Mondial face au Nigeria en novembre prochain au stade Chahid-Hamlaoui de Constantine. Et  à l'issue de cette ultime rencontre, les deux hommes vont de nouveau se rencontrer pour aborder l'avenir de l'Espagnol.
Il n'est pas à exclure, indique notre source, que si Alcaraz réussit ce test, Zetchi pourrait le maintenir. Le cas échéant, un divorce à l'amiable sera prononcé afin de permettre au président de la FAF de trouver un autre coach pour préparer le match contre le Bénin pour le compte des éliminatoire de la CAN 2019 prévu en mars 2018 à Cotonou.


RACHID ABBAD


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER