Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Sports

Tenu en échec par le NAHD

Amrani : “Je regrette l’absence de Abid”

Le coach des Sanafir n’a pas voulu faire porter le chapeau du semi-échec à domicile à sa défense et plus particulièrement à deux joueurs, à savoir, le défenseur latéral, Khadir et le portier, Rahmani, fautif sur l’action du but égalisateur de Khacef lors de l’ultime minute de jeu.
Pourtant, le CSC avait réussi à faire le plus dur, à savoir ouvrir le score face à un adversaire très difficile à manier. Le but de Beldjilali n’a pas suffi pour empocher la victoire. Cependant, le rendement du groupe en cette soirée d’entame de championnat fut loin de convaincre ce grand monde, venu découvrir les champions sortants.
Et tout le monde était unanime à dire que l’équipe était orpheline de son avant-centre Abid, le buteur attitré de la saison dernière. “On voulait tellement commencer par une victoire à domicile pour l’offrir à nos fidèles supporters à qui on demande pardon. Les joueurs ont fait le boulot et je ne veux incriminer personne. Cependant, je regrette amèrement l’absence d’un avant-centre de métier lors de ce match qui nous aurait vraiment aidé, et c’est clair que Abid nous a vraiment fait défaut ce soir. Je suis triste de son absence”, a déclaré le coach Amrani à ce propos. L’entraîneur constantinois est revenu sur la situation du joueur et dira : “Moi, je n’étais pas contre son départ pour une aventure professionnelle. D’ailleurs, j’ai donné mon accord pour qu’il tente l’aventure dans un pays du Golfe dès la fin de la saison, mais dommage pour lui, cela n’a pas pu se concrétiser faute d’agent, d’autant plus que des personnes ont interféré et fait capoter son départ. Il a réintégré le groupe, mais encore une fois des agents ont essayé de le toucher mais moi, cette fois-ci, j’ai dit non car j’ai privilégié l’intérêt du club du fait qu’on ne peut pas trouver un remplaçant à quelques jours du début du championnat. Ceci dit, la porte reste ouverte pour lui, mais lors du prochain mercato”.

ADLENE R.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER