Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

MCO

Belabbès secondera Cherif El-Ouazzani

© Yahia Magha/Archives Liberté

La nomination de Si Tahar Cherif El-Ouazzani au poste de directeur technique du Mouloudia d'Oran avec les prérogatives d'un P-DG de la SSPA a, finalement, été bien accueillie par l'opinion sportive locale. Le “pedigree mouloudéen” de Cherif El-Ouazzani a, ainsi, fini par lui valoir la reconnaissance de ses pairs, anciens joueurs, avant même l'approbation des autorités locales, symbolisées par le wali d'Oran et son directeur de la jeunesse et des sports. La journée de samedi de Si Tahar ayant été marquée par un flux sans précédent de félicitations et de sollicitations, qui pour un poste, qui pour placer un joueur, il lui fallait, toutefois, attendre la fin d'après-midi d'hier pour être officiellement intronisé nouveau patron du MCO.
Comme l'a préconisé le DJS, une assemblée générale des actionnaires était programmée pour hier, à partir de 17h au Royal Hôtel, avec deux résolutions à l'ordre du jour : la désignation et l'installation de Cherif El-Ouazzani au poste de directeur technique et sportif ainsi que le mandatement d'un directeur représentant la SSPA-MCO auprès des différentes instances. À en croire une voix autorisée, c'est Habib Benmimoun qui devrait hériter de ce poste. D'autres anciennes figures du club sont également citées pour occuper d'autres responsabilités au niveau de la société sportive par actions qui gère l'équipe professionnelle à l'instar de Sebbah Benyagoub et Zoubir Ouasti alors que les Zerrouki, Mazri et autres Foussi et Benzerga devraient être associés à de jeunes diplômés pour encadrer les jeunes catégories. Incontournable ancien parmi les anciens, Hafid Belabbès gérera, pour sa part, l'administration générale et aura les clés du siège de la rue Larbi-Ben-M'hidi. Sous sa coupe, il aura une secrétaire, un comptable et un responsable de la logistique à même de travailler “dans les normes” et d'éviter les catastrophes et les casseroles qui ont longtemps caractérisé la gestion du MCO. Décidé à professionnaliser le club, le nouveau patron du Mouloudia a, du reste, ciblé ses priorités “techniques” actuelles : recomposer un staff technique (Moez Bououkaz est en pôle des entraîneurs au profil requis), recruter cinq ou six “bons” joueurs, renouveler les engagements des éléments en fin de contrat et traiter avec ceux qui sont encore liés au club.
 

Rachid BELARBI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER