Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A LA UNE / Sports

MCO/Le DJS calme la rue mouloudéenne

Belhadj : “Faute de Naftal, je reste !”

“Je suis toujours décidé à démissionner. Mais si d’ici jeudi cette AG ne se tient toujours pas et que Naftal n’arrive pas, je serai obligé de ne pas abandonner le club. J’entamerai, dès lors, le recrutement en perspective de la saison prochaine. Je réglerai également les cas financiers des joueurs non sans avoir fait le bilan avec chacun d’eux. Cette fois-ci, je ne me ferai pas avoir. Ils payeront chèrement leurs erreurs.’’ C’est en résumé, le bilan de cette AG fantoche de la SSPA-MCO qui a consacré l’inconscience des actionnaires. Rouage essentiel du retour au calme dans la maison mouloudéenne, le DJS, Gharbi Badreddine, a, ainsi, non seulement provoqué et appelé à cette AGE qui a fini par faire tomber les masques, mais a aussi et surtout calmé la rue oranaise en convaincant le président Belhadj d’être à l’écoute des représentants des différents groupes ultras qui avaient organisé plusieurs marches populaires tout récemment. Cette rencontre entre Baba et les supporters a fini par calmer les esprits, dissiper les malentendus et absorbé la rancune qui caractérisait leurs rapports conflictuels. “Nous t’exhortons surtout à faire en sorte que Naftal reprenne le club. Si cela tarde à se concrétiser, nous savons que nous ne trouverons pas meilleur bailleur de fonds que toi pour faire démarrer l’équipe en perspective de la prochaine saison. Nous te soutiendrons alors à condition que tu chasses ces opportunistes qui rôdent autour de toi et qui font tellement mal au club. Ne tarde pas trop à louer un local pour que le club ait au moins un siège où se décide son avenir. Comme tu n’es pas vraiment bon gestionnaire, entoure-toi de gens compétents et dévoués qui aiment vraiment servir le MCO et non pas se servir et entame ton travail. Tu nous trouveras à tes côtés’’, lui lancera, dans un message particulièrement dénoté, un responsable des Ultras, le dénommé Jawad Catalogne. Une réunion est, du reste, programmée dans les prochaines 24 heures entre le président Belhadj et quelques-uns de ces ultras pour qu’un “travail collégial soit entamé pour le bien du MCO’’.


Rachid BELARBI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER