Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 153 nouveaux cas, 104 guérisons et 3 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

MC Oran

Belhadj reprend le pouvoir


Comme prévu, la réunion dominicale qui a regroupé les trois anciens présidents du Mouloudia d’Oran et actionnaires de la SSPA s’est soldée par un consensus aussi fragile que temporaire.
Le premier enseignement à tirer de ce conclave qui a mis face à face Belhadj, Djebbari et Mehiaoui pour la première fois depuis un bon bout de temps est que le pouvoir réel est bel et bien entre les mains du premier nommé.
Avec son statut d’actionnaire majoritaire, Ahmed Belhadj dit Baba demeure ainsi le premier décisionnaire, bien devant Youssef Djebbari, dont toutes les tentatives de “gonfler” sa part d’actions ont été rejetées par la justice, le réduisant à un figurant minoritaire dont la valeur des actions ne dépasse pas dix millions de centimes. Accompagnés de frictions, les débats entre les trois anciens présidents n’a cependant rien apporté de nouveau, si ce n’est la date de la très attendue assemblée générale des actionnaires, fixée au lundi 10 août dans un lieu encore à déterminer, puisque tributaire de la volonté des services de la wilaya d’en assurer la sécurité ou non. Au cours de cette AG, l’ordre du jour s’axera autour de la désignation d’un nouveau conseil d’administration et l’élection d’un nouveau président. Là encore, Ahmed Belhadj détient le pouvoir. Baba pourrait être celui qui nommera les cinq nouveaux membres du CA. C’est le même Baba qui aura également le dernier mot quant au choix du PCA.
Sans surprise, aucun “nouveau” visage ne siégera au sein de ce conseil dont le président ne devrait pas être Habib Benmimoun, le candidat de l’actuelle direction que Si Tahar Cherif El-Ouazzani voudrait tant voir hériter du plus haut poste de responsabilité de la SSPA-MCO.
Cette AG du 10 août devrait en outre permettre de réunir tous les documents et bilans comptables nécessaires à même de répondre favorablement aux demandes répétées de la DCGF, d’aspirer à obtenir la licence du club professionnel et d’éviter, par la même occasion, les sanctions auxquelles le club s’expose toujours.

Rachid BELARBI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER