Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

MCO

Bouzidi avance à reculons

Depuis mardi en stage au complexe AZ de Mostaganem, les Rouge et Blanc du Mouloudia d’Oran attendaient toujours, hier, que leur direction leur désigne un nouvel entraîneur en chef pour succéder au Français Jean-Michel Cavalli.

Pour la séance d’entrainement d’hier matin, c’est le revenant Aïssa Kinane, en compagnie de l’entraîneur des gardiens de but Karim Saoula qui ont assuré les différents exercices programmés. C’est le même duo qui a, également, assuré le coaching de l’équipe, en fin d’après-midi à l’occasion du match amical qui a opposé les Oranais aux régionaux du FC Benabdelmalek Ramdane. Sur le gazon artificiel du terrain de l’hôtel, le MCO a, ainsi, atomisé, sans trop de difficultés, le FCBAR sur le score de six buts à un avec, entre autres, un doublé de Sabri Gharbi et un autre de Rachid Nadji. Sous les yeux de Si Tahar Cherif El-Ouazzani qui, en dépit de la difficulté de la situation, s’obstine à refuser le poste d’entraîneur tout en souhaitant rester juste auprès de l’équipe comme “ancien joueur et éternel supporter”, les coéquipiers du revenant Hamza Heriet ignoraient, cependant, tout du timing de l’arrivée de leur futur mentor technique. Au même moment, soit après l’assemblée générale de la FAF, le président Ahmed Belhadj dit Baba, resté à Alger au lendemain de l’AG de la LFP, devait négocier avec l’entraîneur Youcef Bouzidi. Hésitant au début, après avoir notamment discuté à ce sujet avec des intermédiaires, l’ancien coach du NAHD attendait de rencontrer Baba avant de rendre sa réponse définitive. 

“Cette mission ne m’effraie pas. J’ai déjà réussi à maintenir la JSK en Ligue 1 la saison dernière grâce, en partie, au soutien indéfectible des supporters, aux sacrifices des dirigeants et à la volonté des joueurs. C’est ce qu’il faut au MCO pour que l’objectif soit atteint’’ affirmait-il, confiant, à ces mêmes intermédiaires. Attendu hier à Mostaganem ou, à défaut, aujourd’hui à Oran pour éventuellement prendre en charge l’équipe au lendemain de la fin du stage de Mostaganem, Youcef Bouzidi n’avait, jusqu’à hier en début d’après-midi, précisons-le, rien signé en faveur du Mouloudia.
 

Rachid BELARBI


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER