Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Sports

RC Relizane

Bouzidi évoque son départ

 L’entraîneur du RC Relizane, Youcef Bouzidi, n’a pas écarté l’idée de rendre le tablier après le départ mitigé de son équipe en Ligue 2, et ce, au cours d’une réunion d’urgence convoquée par le président du club, Mohamed Hamri, a appris l'APS de la direction de cette formation de l’ouest du pays. Le RCR, qui misait énormément sur la plainte qu’il a déposée contre la Fédération algérienne de football auprès du Tribunal arbitral sportif (TAS) de Lausanne (Suisse) pour retrouver l’élite, mais en vain (le TAS a décliné sa non-compétence pour traiter la plainte), est plongé dans la crise dès le début de la nouvelle saison. Un nul à domicile contre la JSM Béjaïa, en ouverture du championnat, et une défaite sur le terrain de l’ASO Chlef, vendredi passé, ont fait réagir le président Mohamed Hamri qui a convoqué ses joueurs et son entraîneur, Youcef Bouzidi, à une réunion d’urgence lundi soir. Le but de ce conclave était de “crever l’abcès”, précise-t-on de même source, ajoutant que le coach relizanais, en poste depuis l’intersaison, en a profité pour brandir la menace de démissionner. “Si c’est moi le problème, je suis prêt à partir. Néanmoins, il faudra savoir que nous travaillons dans des conditions très difficiles, qui ne rendent pas notre mission aisée”, s’est défendu l’ancien coach du NA Hussein Dey, qui a drivé quatre clubs la saison passée (NAHD, MO Béjaïa, ASO Chlef et RC Kouba). Pour leur part, les joueurs du RCR ont tenté de justifier leur départ raté par les “problèmes financiers” auxquels ils sont confrontés, demandant au président de régulariser dans les meilleurs délais les arriérés de leurs salaires. Relégué en Ligue 2 à la fin de l’exercice dernier à cause notamment de trois points défalqués de son compteur par la Ligue de football professionnel en raison du retard accusé dans le paiement d’anciens joueurs, le RCR espère retrouver l’élite dès la saison à venir, et ce, après l’échec de la procédure judiciaire enclenchée auprès du TAS de Lausanne.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER