Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

mc alger

Casoni et Kaci-Saïd sur la corde raide

©D. R.

Le patron du principal bailleur de fonds du club avait demandé des explications aux différents responsables et les a exhortés à redoubler d’efforts pour remettre le club sur les rails.
Malgré les grands moyens mis à la disposition du club par Sonatrach, le MC Alger n’arrive pas à le rendre sur le terrain. Une telle situation qui commence à plonger dans la crise surtout que les supporters se sont fait entendre après les deux dernières sorties ratées, en championnat face au Paradou AC et en Champions League africaine face au TP Mazembe. D’ailleurs pour la compétition continentale, les Mouloudéens n’ont plus leur destin entre les mains. Ils devront non seulement battre l’ES Sétif lors de la dernière journée, mais aussi ils seront à l’écoute du stade de Lubumbashi où l’autre prétendant au deuxième ticket, l’équipe marocaine du DH El-Jadida compte aller s’y imposer pour coiffer les deux clubs algériens au poteau. Devant cette situation, les responsables du club à tous les niveaux, administratif représenté par Hirèche, sportif par Kaci-Saïd et technique par Casoni, ont été convié à une séance de travail avec le premier responsable de Sonatrach, le P-DG Abdelmoumen Ould-Kaddour. Ce dernier était contraint de sévir après les récentes contreperformances de l’équipe. Le patron du principal bailleur de fonds du club avait demandé des explications aux différents responsables et les a exhortés à redoubler d’efforts pour remettre le club sur les rails. La première décision prise est que le PDG de Sonatrach a réitéré sa confiance à Kaci-Saïd et à Casoni, mais cela risque d’être une confiance précaire. En effet, il ne sera aucunement surprenant si les responsables de la compagnie pétrolière prennent d’autres mesures plus extrêmes si l’équipe ne réagisse pas lors des deux prochaines sorties, à commencer par le match de cet après-midi face au DRB Tadjenanet et puis le plus important celui qui opposera le MCA à l’ESS pour le compte de la 6e journée de la CAF Champions League mardi prochain. Ould-Kaddour refuse de voir l’équipe dégringoler et poursuivre sa descente aux enfers. Kaci-Saïd et Casoni sont donc avertis et leur sort dépendra de l’issue des deux prochains matches. Une pression supplémentaire pèse sur les épaules des responsables de l’équipe. Il faut savoir que le courant ne passe pas bien entre Kaci-Saïd et Casoni, qui ne ratent pas une occasion pour s’envoyer des fléchettes. Chaque partie accuse l’autre d’avoir raté le recrutement, le seul point d’accord entre les deux hommes. Sonatrach, qui a les moyens pour que le club soit justement à l’abri de tout besoin, veut voir le MCA renouer avec les titres aux niveaux national et international. Le fait d’exiger les résultats et les trophées est, somme toute, logique.
Les Vert et Rouge sont sommés de réagir, à commencer par cet après-midi face à un adversaire qui a souvent posé des problèmes aux Algérois. L’entraîneur Casoni va opérer des changements au sein du onze rentrant afin de préserver quelques joueurs en prévision de la rencontre capitale face à l’ES Sétif qualificative en quart de finale de la Champions League.

Malik A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER