Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Sports

MCO

Cherif El-Ouazzani sera l’entraîneur

© D.R.

Sans surprise, le nouveau patron du Mouloudia d’Oran s’est autodésigné patron technique de l’équipe professionnelle. Le nouvel entraîneur des Rouge et Blanc d’El-Hamri n’est autre, donc, que Si Tahar Cherif El-Ouazzani. C’était la tendance depuis quelques jours. Après avoir hésité un moment à garder toutes ses prérogatives administratives que lui confère son nouveau statut de patron du club pour choisir un technicien qui prendra en charge l’équipe première, Cherif El-Ouazzani s’est rapidement ravisé pour accaparer le poste et les pouvoirs “techniques” qui vont avec.
Le fait d’avoir déjà choisi l’entraîneur adjoint avant même de trancher la question du n°1 était d’ailleurs un signe qui ne trompe pas. “Sebbah est diplômé. Il est titulaire du troisième degré et d’une licence CAF B. Il est compétent et expérimenté. Il fera l’affaire”, avait-il balisé le terrain jeudi dernier, à l’occasion de la conférence de presse animée au siège du club, rudimentaire en matière d’équipements, sis au 46 rue Larbi-Ben M’hidi, en plein cœur du centre-ville de la cité oranaise.
En attendant d’officialiser les nominations des Radjah, Meddahi, Hamiane et Loukil aux postes clés de la nouvelle administration mouloudéenne, Si Tahar Cherif El-Ouazzani a entamé, en toute discrétion, les pourparlers avec les joueurs qu’il veut voir renforcer l’effectif.
Tabti, Bouguelmouna, Khali, Lagraâ, Belhoucini, Koulkheir et Motrani ont, à ce sujet, été officiellement contactés.
Le nouvel homme fort du club d’El-Hamri vise surtout les “jeunes formés au MCO, mais qui ont été obligés d’aller monnayer leur talent ailleurs, car personne à Oran ne leur avait offert la chance de montrer ce qu’ils valent”.
Cherif cible aussi les joueurs avec lesquels il a déjà travaillé et avec lesquels il s’entend bien. “Connu pour sa méthode assez rigide, Si Tahar cherche avant tout à former un groupe de joueurs qui ne contesteraient pas sa façon de faire”, précisera, en parallèle, un proche du vestiaire oranais.
 

Rachid Belarbi


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER